Au Brésil, les évêques appellent à la solidarité pour lutter contre la pandémie

« Pour éradiquer le Covid-19, il est essentiel que nous cheminions tous ensemble, solidaires et sans exclusions. »

Dans son premier message de l’année 2021 intitulé « Unis et responsables vers la nouveauté que nous désirons »  daté du 6 janvier, la Conférence épiscopale du Brésil appelle à l’unité pour combattre la pandémie comme le rapporte l’Agence Fides. Les évêques rappellent notamment qu’on « ne vainc pas une pandémie de manière isolée ».

« Pour éradiquer le Covid-19, il est essentiel que nous cheminions tous ensemble, solidaires et sans exclusions. Le virus ne respecte pas de frontières, de strates sociales pas plus qu’aucune autre forme de répartition qui sont si souvent à la base de déplorables discriminations. Le mot d’ordre est par suite l’union. Il faut une plus grande coresponsabilité en ce qui concerne la prise en considération de ce défi sanitaire et social. On ne vainc pas une pandémie de manière isolée. Chaque personne doit prendre soin de soi-même et surtout de l’autre, qui est son frère et sa sœur, dans le profond respect de la distanciation interpersonnelle et de l’attention aux protocoles sanitaires indiqués par les autorités sanitaires. »

Ils évoquent le nombre considérable de morts dues au Covid-19 et invitent les citoyens du Brésil à s’unir et faire preuve de bonne volonté en 2021.

« La nouveauté que nous recherchons en cette année 2021 – indique le texte – requiert l’union de tous les citoyens de bonne volonté pour affronter le Covid-19. Les chiffres montrent que la pandémie devient actuellement plus grave au Brésil. Les morts sont déjà environ 200.000. Les vies perdues ne peuvent simplement créer des tableaux statistiques. Elles constituent douleur et deuil au cœur des familles. »

La Conférence épiscopale du Brésil estime que « le vaccin est pour tous » et qu’il s’agit d’un « fait social et non individuel, visant à atteindre les objectifs indiqués par les épidémiologistes ».

L’organisation affirme également la responsabilité des institutions dans ce processus, dont celle de l’église « pour collaborer en tant que force éducative et solidaire en direction d’un nouveau style de vie ».

Ils insistent sur « l’attention particulière » qui doit être accordée « aux plus vulnérables et aux pauvres » dans ce contexte, encourageant « une rapide union et une action de la part des gouvernants dans les différentes sphères du pouvoir, guidés par la science et par les graves indications des épidémiologistes, afin que la vaccination commence urgemment ».

Un message de début d’année qui se conclut par une invitation à se tourner vers Dieu pour qu’il aide la population « à apprendre la leçon de cette pandémie afin que nous puissions la surmonter et progresser dans la construction d’un monde plus sain, en partant de la fraternité et de la solidarité universelle ».

C.P

Crédit image : Jorge hely veiga / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.