Au Cameroun, Boko Haram tue « les pères et les adolescents », puis « pillent les biens » de leurs familles

Un prêtre réclame nos prières car « la situation est vraiment préoccupante » sous les attaques de Boko Haram au Cameroun.

Un prêtre, qui reste anonyme pour des raisons de sécurité, s’est exprimé auprès de l’organisation Aide à l’Eglise en Détresse au sujet des attaques de Boko Haram, dans les zones rurales du Cameroun, frontalières avec le Nigeria.

Il estime que leur mode opératoire a changé et affirme que les hommes sont ciblés en premier, afin de laisser les militants islamistes effectuer leurs pillages et leurs destructions.

« Autrefois, ils pénétraient dans les villages en criant ostensiblement des cris de guerre… Mais récemment, ils sont venus discrètement, profitant de la pleine lune, pour surprendre les gens dans leur sommeil. Ils tuent les pères de famille et les adolescents, surtout les garçons. Ensuite, ils pillent les biens de la famille et détruisent tout ce qu’ils ne peuvent emporter. »

Le prêtre explique que « depuis la mi-février, quatre des sept quartiers de la paroisse sont paralysés » et termine en réclamant nos prières, car « la situation est vraiment préoccupante ».

M.C.

Crédit image : Shutterstock.com / Homo Cosmicos

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.