Au cours d’une seule attaque, Boko Haram enlève 17 filles, tue « de nombreux chrétiens » et incendie une église

« Plus de deux douzaines de maisons ont été incendiées, et je dois dire que ces attaques contre nos communautés deviennent incontrôlables. Nous avons besoin de vos prières pour la délivrance de Dieu de ces forces du mal. »

Le village de Pemi, dans le gouvernement de Chibok, au Nigeria, a été ciblé jeudi par les militants de Boko Haram. Selon un chef local dont les propos ont été repris par Associated Press (AP), les extrémistes « tiraient sporadiquement après avoir contourné la communauté ».

Ce témoin précise que certains « n’ont pas pu s’échapper », avant d’ajouter, « alors ils ont enlevé 17 filles ». Yana Galang, qui précise qu’une église a été rasée, explique que les filles enlevées avaient pour certaines entre 10 et 12 ans.

« Vous savez, comme ce sont des enfants, ils les portaient juste et les mettaient dans le véhicule. »

Interrogé par AP, Onyema Nwachukwu, porte-parole de l’armée nigériane, a déploré une « campagne de recrutement » d’enfants soldats, mais aussi l’utilisation des femmes « comme esclaves sexuelles ».

Selon Morning Star News, l’église incendiée est l’Église des Frères au Nigeria (EYN). James Nkeki, un habitant de la région, précise que le commerce d’un chrétien a également été incendié. Il réclame la prière.

« Plus de deux douzaines de maisons ont été incendiées, et je dois dire que ces attaques contre nos communautés deviennent incontrôlables. Nous avons besoin de vos prières pour la délivrance de Dieu de ces forces du mal. »

M.C.

Crédit image : Shutterstock.com / Michal Szymanski

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.