Au crépuscule de sa vie, Elvis implore la grâce de Dieu lors d’un concert

Rien ne prédisposait Elvis Presley, fils unique d’un couple modeste du Mississipi, très croyant et fréquentant assidument l’église, à devenir celui que l’on surnommera « The King ». En concerts, pendant les shows télé ou dans ses films, tout semble indiquer qu’Elvis a oublié Dieu tout au long de son chemin vers la gloire.

P
ourtant, 6 mois avant sa mort, le 16 février 1977, le chanteur affaibli par les excès, la pharmaco-dépendance et la maladie, entonne en plein concert à Montgomery en Alabama, un gospel traditionnel poignant, évoquant la perspective de l’éternité.

Un jour, je me suis levé dans la nuit,
Ma tête s’est inclinée.
Dans l’obscurité, aussi noire qu’elle puisse l’être,
Et mon coeur tellement seul.
J’ai pleuré, Oh Seigneur,
Ne me cache pas ta face.

Tel un roi, je peux vivre dans un palais si grand,
Avec toutes les richesses qui m’appellent.
Il y a quelque chose que je ne connais pas
Dans ce vaste monde.
C’est pire qu’être seul.
Prends ma main sur le chemin, chaque heure et chaque jour,
Viens vers moi, pour le grand inconnu.

Prends ma main, permets moi de me tenir
Là où personne n’est jamais seul.

Découvrez la bande son, mise en vidéo, enregistrée à cette occasion, qui nous rappelle que l’on n’est jamais trop éloigné de Dieu pour implorer sa grâce.

Elvis Presley, 6 mois avant sa mort chante un gospel poignant !

Alabama – Concert d’Elvis Presley, 6 mois avant sa mort.Affaibli par la maladie, après une vie d’excès, le « King » choisit de chanter un gospel poignant, évoquant l’éternité. Ses musiciens ne connaissent même pas la mélodie.

Posté par Info Chrétienne sur mercredi 13 janvier 2016


H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.