Au Kentucky, les églises seront des « services essentiels » en cas de pandémie

Les églises pourront restées ouvertes au Kentucky lors pendant les états d’urgence, au même titre que les autres services dits essentiels.

Chaque fois que l’état d’urgence sera déclaré, les églises du Kentucky seront traitées comme les autres « services essentiels ». Cette loi relative à la liberté religieuse en cas d’état d’urgence déclaré, HB 43, a été promulguée mardi par le gouverneur Andy Beshear.

Les mesures d’urgence ne seront donc pas imposées aux églises, à moins que « ces maisons ne soient devenues dangereuses à un degré qui justifierait une condamnation en l’absence d’état d’urgence ».

« Une entité gouvernementale ne doit pas interdire ou restreindre une organisation religieuse d’opérer ou de s’engager dans des services religieux pendant une urgence déclarée dans une mesure identique ou supérieure à celle d’autres organisations ou entreprises qui fournissent des services essentiels nécessaires et vitaux à la santé et au bien-être du public soient interdits ou restreints. »

Le 1er mars, cette loi relative à la liberté religieuse en cas d’état d’urgence déclaré avait été adoptée par la Chambre le 1er mars par un vote de 83 contre 12, puis par le Sénat le 23 mars par un vote de 30 contre 7.

Greg Chafuen, conseiller juridique de l’Alliance pour la défense de la liberté, se réjouit de « cette étape importante pour défendre la liberté religieuse de tous les Kentuckiens ».

« Les lieux de culte et les organisations religieuses fournissent des opérations de maintien de l’âme qui sont essentielles à notre société et protégées par le premier amendement. Alors que les fonctionnaires ont le pouvoir et la responsabilité de protéger la santé et la sécurité publiques, le premier amendement interdit au gouvernement de traiter les lieux de culte et les organisations religieuses plus mal que les centres commerciaux, les restaurants ou les gymnases. HB 43 précise que les fonctionnaires ne peuvent pas discriminer les opérations religieuses, y compris pendant une crise publique. Nous félicitons le gouverneur Beshear et la législature du Kentucky d’avoir franchi cette étape importante pour défendre la liberté religieuse de tous les Kentuckiens. »

M.C.

Crédit image : Shutterstock.com / Jantira Namwong

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.