Au Libéria, 29 morts suite à un mouvement de foule dans un rassemblement chrétien

« On a pris peur et on s’est mis à courir, mais la porte était trop petite pour tout ce monde. Ceux qui tombaient, on leur marchait dessus. »

Dans la nuit de mercredi à jeudi, 29 personnes sont mortes suite à un mouvement de foule provoqué par des malfrats, lors d’un rassemblement de chrétien à Monrovia, au Libéria. Parmi les victimes, 11 enfants et une femme enceinte, selon le ministre adjoint de l’Information Jallawah Tonpoe à l’hôpital de la Rédemption.

Les fidèles s’étaient réunis pendant 2 jours pour une « croisade » du pasteur Abraham Kromah, sur un terrain de football. Selon les autorités, des malfrats venus voler les biens des chrétiens rassemblés sont à l’origine de ce mouvement de foule.

Elisabeth Wesseh était présente lors du drame. Elle raconte que « ceux qui tombaient, on leur marchait dessus ».

« Au moment où on sortait, des zogos [nom donné à des voleurs de rue] armés de couteaux ont commencé à demander l’argent et les téléphones. On a pris peur et on s’est mis à courir, mais la porte était trop petite pour tout ce monde. Ceux qui tombaient, on leur marchait dessus. »

Un autre témoin, Emmanuel Gray, se souvient d’un « bruit très fort venant de l’entrée ».

« Alors que ceux qui avaient fait leur offrande quittaient les lieux, on a entendu un bruit très fort venant de l’entrée. Quand nous sommes arrivés là-bas, nous sommes tombés sur de nombreuses personnes allongées, mortes, et d’autres se battant pour leur survie. »

Trois jours de deuil national ont été décrétés par le président George Weah, qui a réclamé « une enquête exhaustive pour savoir si des agissements criminels sont ou non responsables » du drame.

On déplore également 15 blessés, dont 7 enfants. Le bilan pourrait encore s’alourdir.

M.C. (avec AFP)

Crédit image : Creative Commons / Flickr

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.