Au moins 120 civils massacrés en Éthiopie

Un massacre en Éthiopie fait 120 morts. Le bilan serait encore provisoire.

Les 1er et 2 septembre, au moins 120 civils ont été tués dans un village de la région d’Amhara en Éthiopie. Le Front de libération du peuple du Tigré, forces tigréennes, sont accusées mais nient toute implication et demandent « une enquête indépendante sur toutes les atrocités ».

Sewnet Wubalem, l’administrateur local de Daba, une ville à 10 kilomètres des lieux du crime, craint que le nombre de victimes soit plus important.

« Jusqu’à présent, nous avons récupéré 120 corps. C’étaient tous des agriculteurs innocents. Mais nous pensons que le nombre pourrait être plus élevé. Il y a des personnes qui manquent. »

Selon Chalachew Dagnew, porte-parole de la ville voisine de Gondar, parmi les victimes se trouvent des enfants, des femmes et des personnes âgées.

Un homme vêtu d’un vieil uniforme militaire a témoigné, dans des propos repris par l’Agence Reuters. Il fait état de combat contre les forces tigréennes.

« Nous nous sommes battus pendant cinq jours et ils se sont retirés. Quand ils se sont retirés, ils ont tué notre peuple qu’ils ont trouvé sur leur chemin. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.