Au moins 40 missionnaires tués dans le monde en 2018…

40 missionnaires ont été tués en 2018. Ils sont près de deux fois plus nombreux qu’en 2017.

L‘agence Fides dresse en ce début d’année un bilan tragique. Au cours de l’année 2018, 40 missionnaires catholiques ont été assassinés. Soit près de deux fois plus qu’en 2017, qui avait compté 23 décès. Selon l’agence, ce chiffre n’est que « la pointe d’un iceberg de ce calvaire contemporain » au regard des actes de violence subies par l’Église : actes de vandalisme, saccages, incendies criminels, agression de fidèles…

« Cette année encore, de nombreux missionnaires ont perdu la vie dans le cadre de tentative de vols ou de cambriolages perpétrés parfois de manière féroce, dans des contextes marqués par la dégradation morale, la pauvreté économique et culturelle, l’intolérance, la violence comme règle de comportement, le manque de respect pour la vie et de tout droit fondamental. »

Cette année, c’est l’Afrique qui détient le triste record. 21 missionnaires y sont morts, dont 6 au Nigéria et 5 en République Centrafricaine. L’agence déplore les enlèvements de religieux ayant pour but l’extorsion de fonds. Cette détention de plusieurs jours a alors des « conséquences dévastatrices pour leur santé, physique et psychique ».

En Amérique du sud, 15 missionnaires ont été tués. Avec 7 décès, le Mexique, gangréné par le trafic de drogues, a donc été le pays le plus dangereux pour ces religieux. L’agence déplore également 3 décès en Asie et 1 en Europe.

Fides tient à honorer leur mémoire, en rappelant leur dévouement :

« Face à des situations de danger pour eux-mêmes, aux appels des autorités civiles ou de leurs Supérieurs religieux, les missionnaires sont restés à leur poste, conscients des risques qu’ils encouraient, pour être fidèles aux engagements pris. »

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.