Au Myanmar, des militaires de la junte se réfugient dans une église pour échapper à une attaque

Les forces de la résistance affirment que les soldats de la junte utilisent régulièrement les églises de la région pour se protéger des attaques, sachant que les lieux de cultes ne seront pas visés. 

International Christian Concern (ICC) rapporte qu’une troupe de la junte, la Light Division 66, a occupé la cathédrale de la Sainte-Mère de Dieu dans le village de Moebye de l’Etat de Shan, situé dans le sud du Myanmar.

L’armée a pénétré dans l’église à 2 heures du matin le 18 juillet dernier, précise Myanmar Now. Les cinquante soldats ont détenu à l’intérieur du bâtiments des étudiants, des religieuses et des prêtres, présents sur place, jusqu’à 8 heures du matin.

Certains étudiants auraient été contraints de rester face contre terre avec les mains liées dans le dos, ajoute le média local.

Un commandant de bataillon de la Moebye Peoples Defense Force (PDF), qui lutte contre la junte militaire, a rapporté que ses hommes n’ont pas pu les atteindre.

Un autre membre du PDF s’insurge contre cette technique des soldats de la Tatmadawqui qui « utilisent des civils et des édifices religieux comme couvertures » pour se protéger, sachant très bien que les bataillons de défense n’attaquent pas les églises.

Depuis le début du conflit, l’armée birmane a été accusée de cibler les églises notamment dans les régions à majorité chrétienne. De nombreux édifices religieux ont été détruits.

ICC indique que selon l’ONU, le conflit armé a entrainé le déplacement de près de 760 000 personnes depuis le coup d’Etat.

Eric Coursodon

Crédit image : Shutterstock.com / R. Bociaga

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.