Au Myanmar, des prêtres sont pris pour cible par l’armée

Au Myanmar, le conflit interne qui oppose l’armée birmane à la population continue de faire des victimes. Des prêtres ont récemment été arrêtés et contraints de signer des documents dans lesquels ils s’engagent à ne pas soutenir les forces d’opposition.

Les forces armées du Myanmar continuent de commettre des actes de violence contre l’Église catholique et les civils. Après avoir attaqué plusieurs lieux de cultes, qui servent souvent de refuges pour les personnes déplacées, l’armée s’en prend maintenant directement à des représentants de l’Eglise.

Asia News rapporte que mercredi 16 juin, un prêtre catholique, le père Michael Aung Ling, curé de paroisse de Hakha, a été kidnappé et interrogé pendant 11 heures par l’armée. Soupçonné de soutenir les forces de résistance dans la ville de Kanpetlet, il n’a été libéré qu’après avoir signé un document déclarant son engagement à ne pas soutenir les groupes ou mouvements opposés à l’armée.

Six prêtres ainsi qu’un civil, ont connu le même sort mercredi, dans un village de Mandalay, accusés d’avoir aidé les jeunes rebelles.

D’après l’Agence Reuters, l’armée a incendié Kin Ma, un village de Magway au centre du Myanmar mardi soir, faisant au moins deux victimes, des personnes âgées piégées dans leurs maisons. Selon les habitants, des soldats ont incendié le village après des affrontements avec les forces opposées au Coup d’état. Plus de 200 maisons ont été réduites en cendres et une grande partie de la population s’est réfugiée dans la forêt pour échapper aux attaques.

Une démonstration de violence qui indique, selon l’ambassadeur britannique au Myanmar, Dan Chugg que « l’armée continue de commettre des crimes terribles et n’a aucun respect pour le peuple du Myanmar ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Maung Nyan / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.