Au Nigeria, ils attaquent une église par erreur, s’excusent auprès du prêtre, et s’en vont !

« Ils se sont approchés de notre curé, le révérend père Joseph, et lui ont demandé pourquoi il célébrait la messe un jour où leur maître se rendait au tribunal. Ils étaient assez nombreux et étaient visiblement en colère. »

Aux côtés de Kim-Jong-Un et des talibans, le Nigeria a été, cette année, le lauréat du Prix des Persécuteurs de l’année, un Prix décerné par International Christian Concern pour déshonorer les pays les plus persécuteurs dans le monde.

L’organisation l’a affirmé, le Nigeria est « l’un des endroits les plus meurtriers au monde pour les chrétiens, avec 50 000 à 70 000 morts depuis 2000 ».

Le climat est donc trop souvent à l’angoisse pour les chrétiens nigérians. Mais mardi matin, les chrétiens de la paroisse Sainte-Thérèse de Calcutta, dans l’archidiocèse d’Onitsha, au Nigeria, ne pouvaient pas s’attendre à ce que l’église soit prise d’assaut par erreur.

Le 18 janvier, des membres supposés de l’IPOB, organisation séparatiste au Nigeria, ont envahi la paroisse, armés de « bâtons et de boîtes de conserve », estimant que les paroissiens avaient désobéi à l’ordre de rester chez eux en se rendant à l’église.

« Ils se sont approchés de notre curé, le révérend père Joseph, et lui ont demandé pourquoi il célébrait la messe un jour où leur maître se rendait au tribunal », explique un chrétien, avant d’ajouter qu’ils « étaient assez nombreux et étaient visiblement en colère ».

Effrayés, les fidèles ont pris la fuite.

Le prêtre a commencé à discuter avec les hommes armés. Les assaillants ont alors réalisé qu’ils s’étaient trompés en pensant que les personnes rassemblées étaient leurs ennemis. Ils ont présenté leurs excuses au prêtre et sont repartis.

Un témoin précise que certains chrétiens ont eu tellement peur qu’ils n’ont pas pu retourner à l’église, où ils s’étaient rassemblés pour prier pour la libération de l’un des leurs.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.