Au Nigeria, les chrétiens ont manifesté dans les rues de Lagos pour dénoncer les « meurtres incessants »

Les chrétiens ont marché dans les rues de Lagos pour dire qu’ils ne veulent plus « d’effusion de sang au Nigeria ».

L’Association des Chrétiens du Nigeria (CAN) avait appelé à un jeûne de trois jours afin de prier pour la tragique situation des chrétiens du pays. Ces journées, qui avaient été initiées suite à la décapitation du pasteur Lawan Andimi, se sont terminées dimanche par une marche dans les rues de Lagos.

Les chrétiens en appellent à l’arrêt du « carnage » et demande l’action du président Buhari. Sur leurs panneaux, comme sur les réseaux sociaux, ils réclament l’arrêt des tueries. « Plus d’effusion de sang », « toutes les âmes sont précieuses pour Dieu », « nous disons non au terrorisme » ou encore « chaque vie compte ».

Samson Ayokunle est le président de la CAN. Il l’affirme, cette manifestation est « un signal d’alarme pour le gouvernement ».

« D’une seule voix, nous avons dit ‘non’ aux tueries, ‘non’ aux négligences en matière de sécurité et ‘non’ à la persécution des chrétiens au Nigeria. C’est un signal d’alarme pour le gouvernement. »

Il rappelle son exigence pour les chrétiens du pays , « nous ne voulons plus d’effusion de sang au Nigeria ».

« Mon message aux Nigérians et au gouvernement est d’exhorter l’administration à jouer le jeu sur les questions d’insécurité. Ils ont dit qu’ils essayaient mais leur meilleur n’est pas le meilleur ; chaque jour du sang est versé, et nous ne pouvons pas faire de la politique avec la vie des hommes et des femmes, ils ont le droit de vivre et quand ils meurent, nous ne pouvons pas garder le silence. Nous ne voulons plus d’effusion de sang au Nigeria. »

John Eibner est le directeur de l’organisation chrétienne de défense des droits de l’homme Christian Solidarity International (CSI). Il s’associe à ces jours de prière, rappelant qu’un « génocide menace plusieurs régions du nord et du centre du Nigéria ».

« Il est nécessaire d’agir de toute urgence. Un génocide menace plusieurs régions du nord et du centre du Nigéria. Les attaques de plus en plus violentes et l’incapacité du gouvernement nigérian à prévenir ces crimes et à punir les coupables sont alarmants. »

LIVE: Pastor E.A Adeboye Leads Massive Protest Against Insecurity

Geplaatst door Sahara Reporters op Zondag 2 februari 2020

M.C.

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.