Au Pakistan, le Grand Mufti de la mosquée locale vient en aide à Maira Shabhaz, jeune chrétienne de 14 ans mariée de force

Selon le Grand Mufti de la mosquée locale, le certificat de mariage, présenté en première audience par Mohamad Nakash, serait un faux.

Maira Shahbaz est une jeune adolescente chrétienne. Le 28 avril dernier, alors qu’elle n’a que 14 ans, elle est enlevée par des hommes armés au Pakistan, puis convertie à l’islam et mariée de force à Mohamad Nakash, musulman. Le tribunal de première instance de Faisalabad avait statué en faveur de l’agresseur. Pour récupérer leur fille, les parents de Maira avaient alors décidé de faire appel de la décision.

Dans cette douloureuse affaire de mariage forcé de mineur, c’est le Grand Mufti de la mosquée locale qui vient d’apporter un avis juridique primordial au nom de la mosquée sunnite Rizvi Jammah de Faisalabad. Muhammad Asad Ali Rizvi Efi a en effet jugé « faux » le certificat de mariage présenté au tribunal par Mohamad Nakash, qui prétend avoir épousé légalement Maira.

Une intervention « significative » selon Lala Robin Daniel, ami de la famille et militant des droits de l’Homme. L’Aide à l’Église en Détresse rapporte ses propos :

« Compte tenu de la perception du mariage au sein de la communauté musulmane, l’intervention du Grand Mufti est significative.  Le certificat de mariage que M. Nakash a produit est indubitablement faux. La signature de l’imam ayant célébré le mariage est fausse. Aucune mention n’est faite du précédent mariage existant de M. Nakash, il n’y a pas de consentement de la femme avec qui il est déjà marié – tout révèle qu’il s’agit d’une fraude. »

M.C.

Pour en savoir plus, lire également :

Kidnappée pendant le confinement, Maira, 14 ans, vient d’être mariée de force au Pakistan

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.