Au Pakistan, une agence gouvernementale rase les maisons et l’église de 200 familles chrétiennes

Au Pakistan, les bulldozers ont détruit les maisons et l’église de 200 familles chrétiennes avant même qu’elles aient pu récupérer leurs biens.

À Islamabad, capitale pakistanaise, une agence gouvernementale, la Capital Development Authority, a démoli au bulldozer les maisons et l’église de 200 familles chrétiennes, le 18 octobre dernier.

Le groupe britannique Centre for Legal Aid, Assistance and Settlement (CLAAS-UK), qui a révélé cette information, affirme que les familles n’ont pas eu le temps de récupérer leurs affaires avant la démolition menée par des personnes qui travaillent pour le gouvernement.

Nasir Saeed, directeur de CLAAS-UK, une organisation interconfessionnelle qui travaille pour les chrétiens qui sont persécutés en raison de leur foi au Pakistan, affirme que « ces chrétiens ont tout perdu, leurs maisons et tous leurs biens matériels ».

« Beaucoup d’entre eux vivent dans la colonie depuis des années, ils avaient élevé leur famille ici et investi leurs économies dans la construction et l’entretien de leurs maisons. »

« C’est une parodie de justice que leurs maisons aient été anéanties sans aucune autre solution de logement », continue-t-il, « le moment est particulièrement préoccupant, venant si peu de temps après des inondations coûteuses et dévastatrices, et avec l’hiver déjà là et les températures en chute libre ».

Il est, selon Nasir Saeed, impératif que « le gouvernement pakistanais indemnise financièrement les chrétiens qui ont perdu leur maison et leur offre un autre endroit où vivre ».

Sabra Saeed Athwal fait partie des victimes de la démolition, qu’elle qualifie d’acte criminel.

« Le gouvernement doit payer nos dommages et reconstruire nos maisons ou si le gouvernement a besoin de cet endroit à des fins de développement, il doit nous fournir un autre endroit et nous aider à y construire nos maisons. Il y a quatre mille personnes résidant dans la colonie Nawaz Sharif, la colonie Akaram Gill et la colonie Rimsha. Ils sont tous pauvres et il n’est pas possible pour aucun d’entre nous de déménager ailleurs immédiatement. C’est la responsabilité du gouvernement de nous fournir un toit au-dessus de nos têtes. Bien que nous soyons chrétiens, nous sommes aussi des citoyens pakistanais. »

Elle craint désormais que les colonies d’Akram Gill et de Rimsha soient également démolies.

M.C.

Crédit image : Shutterstock/ Wead

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.