Au Pakistan une initiative vise à « en finir avec l’abus du recours à la loi sur le blasphème au Pakistan »

Une nouvelle section du Bureau du gouvernement pour l’Harmonie interreligieuse est désormais chargée des questions relatives aux minorités religieuses au Pakistan.

Au Pakistan, le Bureau du gouvernement pour l’Harmonie interreligieuse a lancé une nouvelle initiative pour la protection des minorités religieuses, « Appel aux non-musulmans au Pakistan ». Ce bureau accueillera désormais une section dédiée aux problèmes et questions relatifs aux minorités religieuses.

Mgr Samson Shukardin OFM, Evêque d’Hyderabad et nouveau Président de la Commission nationale Justice et Paix (CCJP), salue cette initiative.

Il s’est exprimé auprès de l’Agence Fides en ces termes :

« Nous apprécions l’engagement renouvelé du gouvernement en faveur de la protection des minorités religieuses du Pakistan, en particulier s’agissant de la sauvegarde de ceux qui sont accusés faussement et de celle des jeunes mineures innocentes prises au piège de conversions extorquées et de mariages forcés. L’initiative du Bureau du gouvernement pour l’Harmonie interreligieuse renforcera sûrement la paix et l’harmonie entre personnes de religions différentes et portera les personnes des minorités religieuses à ne plus vivre dans la peur. »

Il faut dire que cette initiative vise un objectif primordial. Selon Hafiz Tahir Mehmood Ashrafi, chef du Conseil pakistanais des oulémas (PUC) et Conseiller spécial du Premier Ministre, à l’origine de ce projet, il s’agit de combattre les problèmes de conversions et mariages forcées mais surtout d’en « finir avec l’abus du recours à la loi sur le blasphème au Pakistan ». Il précise que “le gouvernement du Pakistan s’engage à protéger les minorités religieuses”.

« De temps à autre, nous entendons parler dans différentes parties du pays d’épisodes de conversions extorquées, de mariages forcés et de personnes menacées au nom de la religion. Pour combattre ces problèmes et surtout pour en finir avec l’abus du recours à la loi sur le blasphème au Pakistan, à la demande de notre Premier Ministre, Imran Khan, nous avons formé un nouveau service à l’intérieur de notre Bureau. »

Concrètement, la promotion de la tolérance religieuse sera promue dans tout le pays.

« Le gouvernement formera des Conseils ad hoc de l’harmonie interreligieuse dans tout le pays pour promouvoir la tolérance religieuse. Ces organismes comprendront des représentants de toutes les écoles de pensée islamiques pour bloquer et contrôler l’usage impropre des lois sur le blasphème. Au cours de ces deux derniers mois, nous sommes intervenus et avons résolu 101 cas, examinés avec l’aide de chercheurs et de religieux islamiques, sauvant 101 pakistanais non-musulmans d’abus des lois et de fausses accusations. Sous la conduite d’Imran Khan, nous voulons assurer l’égalité des droits de tous les citoyens. Nous avons au programme de former les imams aux thèmes de l’harmonie interreligieuse, du dialogue interreligieux et de la tolérance. »

M.C.

Crédit image : Jrs Jahangeer / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.