Au Royaume-Uni, des évangéliques mettent en place un dispositif de lutte contre les abus spirituels

Au Royaume-Uni, des chrétiens évangéliques mettent en place un guide afin d’aider les églises à faire face aux abus spirituels. 

Affinity est une communauté d’Églises, d’agences évangéliques et de chrétiens qui a annoncé, dans un communiqué publié le 22 juin, la publication prochaine d’un guide pour permettre aux églises de lutter contre les abus spirituels.

Graham Nicholls, directeur d’Affinity s’est confié au journal britannique Premier Christian News à ce sujet, il rappelle que les abus spirituels ne sont pas « biblique(s) ». 

« Il semble avoir eu un phénomène dans quelques cas très médiatisés, et peut-être certains qui sont un peu plus sous le radar, où peut-être les leaders spirituels ont abusé de leur pouvoir d’une manière qui n’est pas semblable au Christ, ce n’est pas biblique. »

« L’idée de ce guide est d’essayer de donner aux églises et aux dirigeants d’église des outils, de les encourager à réfléchir à la fois à la culture de l’église, mais aussi aux procédures sur la façon dont nous traitons ce genre d’accusations. » explique Graham Nicholls qui ajoute que le danger pour les églises est de devenir « complaisant » avec ce type d’abus et que les leaders deviennent « intouchables » ou bien à l’inverse de penser que les dirigeants d’églises sont « toujours coupables » et qu’ils « abusent continuellement de leur pouvoir ».

Ce guide pratique s’appuiera sur une théologie biblique du leadership et proposera des méthodes qui permettront de guider les églises à mettre en place une culture et « des processus sains ». Un projet qu’Affinity entend lancer d’ici la fin de l’année 2021. 

« Nous espérons que cette ressource aidera les Églises à traiter avec compassion les allégations d’abus, en adoptant des processus équitables à la fois pour la victime et pour l’accusé. »

Une enquête menée en 2018 par des universitaires de l’Université de Bournemouth pour le compte du Churches’ Child Protection Advisory Service (CCPAS) a révélé que sur les 1591 répondants deux tiers d’entre eux soutenaient avoir été « abusés spirituellement ». Des chiffres préoccupants qui témoignent de la nécessité de la démarche d’Affinity.

Sarah Bordin

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.