Au sud-Kivu, 50 jeunes meurent dans l’effondrement d’une mine d’or

Pour le docteur Denis Mukwege, « ce drame illustre les conditions difficiles et inhumaines dans lesquelles sont exploitées les minerais » en RDC.

Le 11 septembre dernier, 50 jeunes ont été ensevelis dans une mine d’or artisanale du Kivu, dans la République Démocratique du Congo. C’est la crue du fleuve Elila, causée par les fortes pluies, qui a entrainé la mort de ces mineurs. Un seul aurait survécu à ce drame.

Les jeunes de Kamituga creusaient des tunnels à mains nues dans les mines d’or de l’est de la RDC. Le fleuve Elila est sorti de son lit et les a inondés. Le Gouverneur de la province déplore « la mort tragique de cinquante personnes ».

Le lendemain du drame, le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Theo Kasi, annonçait sur Twitter envoyer une délégation sur place pour « apporter une assistance urgente », ajoutant qu’une enquête avait été ordonnée.

Le gouvernement a ensuite décidé de « suspendre l’exploitation artisanale des minerais sur le site de Kamituga », comme le précise l’Agence Congolaise de Presse (ACP).

Le pasteur Nicolas Kyalangalilwa dénonçait, dans des propos repris par l’Agence Fides, le rôle des autorités.

« Les autorités doivent prendre leurs responsabilités au lieu de penser à la manière dont taxer les mineurs. »

Pour le docteur Denis Mukwege, « ce drame illustre les conditions difficiles et inhumaines dans lesquelles sont exploitées les minerais » en RDC.

« C’est avec tristesse que nous avons appris la mort tragique de plusieurs dizaines de creuseurs artisanaux, surpris par l’effondrement d’une mine artisanale d’or à Kamituga le vendredi 11 septembre 2020. Ce drame illustre les conditions difficiles et inhumaines dans lesquelles sont exploitées les minerais dans notre pays. Nous présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes et à toute la population de Kamituga. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.