Au Sud-Soudan, un courageux médecin chrétien sauve des vies au péril de la sienne

Le Docteur Evan Atar sauve des vies tous les jours au Sud Soudan. Son travail vient d’être honoré par le prix Nansen, qui récompense les personnes qui portent secours aux réfugiés. Une dotation de 150 000 $ sera bientôt versée par l’organisation à l’hôpital de Bunj.

Au Soudan du Sud, Docteur Evan Atar est le seul chirurgien pour une population de 200 000 habitants répartis sur une zone géographique de la taille de la Suisse. 144 000 d’entre eux sont des réfugiés de guerre. En effet, depuis 2013, la République du Soudan du Sud a sombré dans une guerre civile particulièrement violente.

Dans ce contexte de violence, certains patients doivent faire plusieurs jours de voyage pour être soignés. Et le courageux chirurgien soigne tous ceux qui se présentent à l’hôpital sans poser la moindre question sur leurs origines.

« Nous servons l’humanité. Ce n’est pas vraiment notre problème de savoir qui est réfugié ou qui est de la communauté locale. Nous recevons le patient en tant que personne malade. Nous devons apporter nos services à tous ceux qui souffrent et que nous pouvons aider. »

Après ses études médicales, Evan Atar aurait pu s’installer en occident, mais il a choisi de retourner chez lui au péril de sa vie. Il consacre sa vie à l’hôpital de Bunj et à ses patients, et ne voit sa femme et ses 4 enfants que 3 ou 4 fois dans l’année.

« Ce lieu est la fin de la course pour tellement de patients. Sans cette infrastructure, ils mourraient. On ne peut pas leur tourner le dos. »

L’hôpital réalise 58 opérations par semaine, dans des conditions difficiles, avec peu de matériel. Les “journées” de travail peuvent durer 48h00.

Ce chrétien catholique est partenaire du Haut Commissariat aux Réfugiés et de l’organisation humanitaire de Billy Graham, Samaritan’s Purse.

Tous collaborent depuis 2012 afin d’assurer les services sanitaires de l’hôpital, en l’absence de services nationaux opérationnels.

Grâce à ce soutien, cinquante personnes dont 4 médecins travaillent ainsi sans relâche.

« Quand je réalise que mon travail a soulagé la souffrance de quelqu’un ou a sauvé sa vie, cela me rend heureux. »

Dr Evan Atar est lauréat 2018 du Prix Nansen, qui honore les personnes venant en aide aux réfugiés.

Partager cette video sur Facebook

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?