Au Vénézuéla, les chrétiens sont à genoux dans les rues pour demander à Dieu de bénir leur pays

« Père au nom puissant de ton Fils bien-aimé, Jésus. Toi qui es dans le ciel, tu m’écoutes en ce moment. Seigneur, je te demande de bénir notre cher et bien-aimé pays vénézuélien. »

En juin dernier, la Banque Centrale révélait l’ampleur du désastre, après des années de silence. La situation économique du pays est désastreuse : crise alimentaire aigüe, crise migratoire, crise politique et effondrement du système de santé.

Samedi, des chrétiens se sont réunis dans les rues du pays. Ils se sont agenouillés et ont demandé à Dieu de prendre pitié et de bénir leur pays.

« Père au nom puissant de ton Fils bien-aimé, Jésus. Toi qui es dans le ciel, tu m’écoutes en ce moment. Seigneur, je te demande de bénir notre cher et bien-aimé pays vénézuélien. Seigneur, aie pitié de tous les frères vénézuéliens qui sont dans mon pays, apporte la santé dans tous les hôpitaux, accorde des aliments chaque jour à tous ceux qui ont du mal à gagner leur vie. Donne force, sagesse et compréhension à tous les frères vénézuéliens qui se trouvent aujourd’hui hors du pays, aide-les et bénis-les. Accorde santé et paix, s’il te plaît à notre beau pays, cela a été suffisant. Il y a beaucoup de gens qui souffrent aujourd’hui des conditions et circonstances, aie pitié Seigneur. S’il te plaît, je t’en prie et je t’en supplie… »

L’auteur de la publication invite chacun à partager cette publication, mais surtout à se placer devant Dieu pour « lui demander pardon et le remercier », dans « la foi » que « ce cauchemar se termine bientôt ».

M.C.

Crédit Image : Rommel Gorosabel / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.