Au Vénézuela les évêques appellent la population au discernement « pour restaurer les droits démocratiques de la nation »

« Le peuple vénézuélien aspire certainement à un changement pacifique de la situation, changement pour lequel il veut s’exprimer par le vote, dans des conditions justes, équitables et égales pour les partis. »

À l’occasion du premier dimanche de l’Avent, le Conseil permanent de la Conférence épiscopale du Venezuela a adressé un message au « peuple de Dieu » dans lequel ils dénoncent les élections législatives convoquées par le régime de Nicolás Maduro le 6 décembre prochain.

Les évêques ne pensent pas qu’il s’agit du meilleur moyen pour résoudre les problèmes du pays et déclarent que « la tenue électorale réclamée le 6 décembre prochain, loin de contribuer à la solution démocratique de la situation politique que nous vivons aujourd’hui, tend à l’aggraver ».

L’épiscopat demande aux politiciens et aux différentes organisations de la société civile de continuer leur efforts en travaillant « pour restaurer les droits démocratiques de la nation ».

Les évêques évoquent l’importance de la consultation populaire rapporte l’Agence Fides, encourageant les citoyens à exprimer « leur propre opinion ».

« les personnes ont pleinement le droit de s’exprimer au travers des canaux légitimes garantis par la Constitution, en exprimant leur propre opinion en tant qu’authentique sujet social. »

Ils  encouragent notamment les vénézuéliens à « un discernement sérieux qui nous porte à rechercher une résolution juste, pacifique, démocratique et négociée entre tous les vénézuéliens à la crise multiforme qui frappe le Venezuela. »

Dans leur message, les évêques invitent le peuple à mettre le « bien commun au premier rang » pour travailler en faveur de « l’unité, de la paix et de la prospérité de la nation ».

Ils évoquent « un changement pacifique de la situation » qui passerait par un vote dans des « conditions justes, équitables et égales ».

« Le peuple vénézuélien aspire certainement à un changement pacifique de la situation, changement pour lequel il veut s’exprimer par le vote, dans des conditions justes, équitables et égales pour les partis. Autrement, en se tournant le dos, sans se reconnaître et s’accepter, tout résultat renforcera la confrontation plus que la recherche sincère d’une solution à laquelle tous participent. Sans se rencontrer, sans se reconnaître réciproquement et sans dialoguer de manière authentique, aucune solution portant au bien-être et à la fraternité ne pourra être trouvée. »

C.P

Crédit image : Reynaldo Riobueno / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.