Au Vietnam, un pasteur a été libéré un an avant la fin de sa sentence

Le pasteur de l’église évangélique montagnarde du Christ au Vietnam, A Dao, emprisonné en 2016 a été relâché un an en avance. 

Le 18 août 2016, au retour d’une conférence sur la liberté religieuse au Timor oriental, le pasteur vietnamien A Dao a été arrêté. Accusé d’ « avoir aidé des personnes à s’échapper illégalement à l’étranger « , le pasteur de l’église montagnarde évangélique du Christ a été interrogé et torturé pour obtenir des aveux qu’il a toujours nié, clamant son innocence.

Il a été condamné le 28 avril 2017 à cinq ans de prison et devait être libéré le 18 aout 2021.

Le 18 septembre 2020, l’USCIRF (Commission des États-Unis sur la liberté religieuse internationale) a annoncé sur Twitter que le pasteur A Dao avait été libéré, soit un an avant la fin de sa sentence.

C’est le représentant républicain du Wisconsin, Glenn Grothman qui a défendu le pasteur A Dao dans le cadre du Defense Freedom Project (projet de défense des libertés). Un programme qui vise à attirer davantage l’attention sur les violations aux droits de l’homme et encouragent les membres du Congrès à défendre les intérêts des prisonniers d’opinion partout dans le monde.

Glenn Grothman a confié au Christian Post que cette libération anticipée était un « jour marquant pour le pasteur A Dao et pour le Vietnam ».

« J’espère que sa libération est un signe de la transition du Vietnam d’un état totalitaire anti-Dieu à un pays dans lequel la religion en général et le christianisme en particulier peuvent être ouvertement pratiqués. »

 

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.