Aucun cas de coronavirus au Burundi : « Une exception parmi d’autres nations, car c’est un pays qui a donné à Dieu la première place »

[Mise à jour du 1er avril 2020 : Un médecin qui souhaite rester anonyme affirmait à l’AFP, « il y a zéro cas au Burundi, car il y a eu zéro test jusqu’ici ».]

« Ce n’est pas la première fois que le monde est frappé par une calamité, mais, à chaque fois, le Burundi a été épargné. Nous avons foi en notre Dieu, surtout maintenant que dans notre pays nous avons mis Dieu à la première place, il nous protégera de toute calamité. »

Le Ministère de la Santé Publique et de Lutte contre le sida du Burundi atteste dans un communiqué de presse que le pays n’a enregistré aucun cas de COVID-19. Il précise que si plusieurs cas ont été suspects, tous ont eu des résultats négatifs. Il rassure également la population sur sa capacité à pratiquer des dépistages.

« Le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida réaffirme une fois de plus, que notre pays n’a jusqu’à ce jour enregistré aucun cas du COVID-19 et rassure la population que l’Institut National de Santé Publique dispose des réactifs, des équipements de laboratoire et des compétences pour diagnostiquer le Virus du COVID-19. »

Dans une interview donnée à la BBC, Jean-Claude Karerwa Ndenzako, porte-parole du président du Burundi, explique que « le Burundi est une exception parmi d’autres nations, car c’est un pays qui a donné à Dieu la première place ». Il est assuré de qu’Il les « protégera de toute calamité ».

« Enfin, comme nous ne cessons de le répéter, le Burundi est une exception parmi d’autres nations, car c’est un pays qui a donné à Dieu la première place, un Dieu qui le garde et le protège de tout malheur. Ce n’est pas la première fois que le monde est frappé par une calamité, mais, à chaque fois, le Burundi a été épargné. Nous avons foi en notre Dieu, surtout maintenant que dans notre pays nous avons mis Dieu à la première place, il nous protégera de toute calamité. »

Quand le journaliste lui demande si cela signifierait « que le Burundi serait encore épargné par la pandémie de Coronavirus grâce à son amour inégalé envers Dieu », il répond par l’affirmative.

« Cela, je le confirme et l’atteste ! Mais nous ne disons pas que l’épidémie ne peut pas arriver au Burundi. C’est pourquoi nous nous sommes préparés en conséquence, mais aussi en fonction de la situation actuelle dans notre pays. Mais, que vous le croyiez ou non, le Burundi est un pays qui a signé un pacte spécial avec Dieu. »

Le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida appelle au « maintien en isolement » de tous les cas suspects et demande un « respect strict des mesures de prévention individuelle et collective ».

Dans un tweet, Yves Lionel Nubwacu, Conseiller bureau presse, information et communication Présidence de la République du Burundi, partage un communiqué faisant état des mesures d’hygiènes recommandées, notamment « le lavage des mains », et le fait d’éviter « au maximum de se serrer les mains et de s’embrasser ».

RFI rapporte cependant que « la société civile » accuse le pouvoir « de s’être réfugié dans le déni ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.