Aucune joie sur les visages émaciés des 21 lycéennes nigérianes enfin libérées

Comment avoir encore du ressort vital après plus de 2 ans de détention, de maltraitance, et pour finir 40 jours de jeûne ?

Des regards tristes, des joues creuses et des clavicules saillantes, les premières photos des 21 lycéennes nigérianes libérées par Boko Haram ne transpirent pas la joie. Et pour cause : après plus de 2 ans de détention et 40 jours de jeûne, comment avoir encore suffisamment de ressort vital pour danser de joie ?

Les photos suivantes montrent les retrouvailles avec leurs parents lors de la cérémonie officielle organisée suite à leur libération. L’émotion est là. Mais comment ne pas penser aux 197 couples ou mamans qui attendent encore leur fille, sans même être surs qu’elle soit encore vivante ?

Des sources locales affirment que les jeunes femmes ont servi de monnaie d’échange contre 4 combattants de Boko Haram. Le gouvernement nigérian nie. Visiblement elles n’ont pas été traitées avec humanité, mais comme de simples objets, ce que leurs premiers témoignages confirment.

Prions pour la libération rapide de TOUTES leurs compagnes. Qu’elles reçoivent toutes l’aide sanitaire et psychologique dont elles ont besoin pour se reconstruire.

#bringbackourgirls

E.D.

Source : 20minutes

Lire aussi :

« Bring Back Our Girls » : N’oublions pas les lycéennes de Chibock toujours aux mains de Boko Haram

Nigéria : un espoir de revoir les lycéennes enlevées depuis 2 ans ?

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.