Aucune minorité religieuse « n’est plus à risque que les communautés chrétiennes du Moyen-Orient », selon le sénateur Van Hollen

Présent lors du sommet mondial en ligne de In Defense of Christians, le sénateur Van Hollen a plaidé la cause des chrétiens minoritaires au Moyen-Orient.

Plusieurs législateurs américains se sont réunis le 23 septembre dernier dans le cadre d’un sommet mondial en ligne, à l’initiative de l’organisation In Defense of Christians, qui milite en faveur des chrétiens et des minorités religieuses au Moyen-Orient et en Afrique. À cette occasion, le sénateur Chris Van Hollen, de l’État du Maryland, a tenu à rappeler le sort des communautés chrétiennes au Moyen-Orient.

“Je suis heureux aujourd’hui, nous accueillons un groupe diversifié de confessions, libres de pratiquer leur religion. Nous devons nous assurer que ces mêmes droits s’étendent aux personnes du monde entier. Au Moyen-Orient, les religions minoritaires les plus menacées et sous pression sont les communautés chrétiennes.”

Faisant état du déplacement massif de chrétiens en Irak, du fait des pressions de l’État Islamique, il a ajouté :

“Continuons à travailler ensemble pour nous assurer que nous protégeons le droit à la liberté religieuse dans le monde. Au Moyen-Orient, cela signifie se rassembler pour veiller à protéger les groupes confessionnels minoritaires. Et aucun n’est plus à risque, ni soumis à une pression plus forte, que les communautés chrétiennes du Moyen-Orient.”

Lors de ce sommet, Toufic Baaklini, président de In Defense of Christians, a indiqué qu’il est “de notre devoir de mettre en lumière les injustices auxquelles sont confrontés nos frères et sœurs persécutés à travers le monde”.

M.C.

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.