Aujourd’hui, 25 enfants vont être « tués et mutilés » à cause des conflits dans le monde

« Jamais dans l’histoire il n’y a eu autant de violations avérées perpétrées contre des enfants. »

Vingt-cinq. C’est le nombre d’enfants tués ou blessés chaque jour à cause des conflits dans le monde, et ce depuis dix ans. C’est le dernier chiffre révélé par l’organisation Save the Children. Cette ONG, qui défend les droits des enfants dans plus de cent pays, vient de publier un rapport intitulé « Tués et mutilés : Une génération de violations contre les enfants dans les conflits ».

Inger Ashing, directrice de Save the Children, rappelle que « plus de 93 000 enfants ont été tués ou mutilés dans un conflit ».

« À l’ombre de la pandémie COVID-19, 2020 a marqué un autre moment déterminant pour les enfants vivant dans les conflits. Les données de l’ONU ont révélé qu’au cours de la dernière décennie, plus de 93 000 enfants ont été tués ou mutilés dans un conflit. Si les causes de ces décès et blessures sont multiples, l’une des tendances dominantes est l’utilisation d’armes explosives à effets étendus dans les zones peuplées. »

Mais elle précise également que les enfants subissent également d’autres conséquences des conflits.

« Le meurtre et la mutilation sont des conséquences visibles et évidentes du conflit. Mais ce ne sont pas les seules. En 2020, l’ONU a signalé le nombre le plus élevé de violations graves vérifiées contre des enfants, avec plus de 26 000 incidents enregistrés l’année précédente. Et au cours des 15 années écoulées, depuis que l’ONU a commencé à les enregistrer en 2005, plus de 250000 violations contre les enfants ont été vérifiées. Ne perdons pas de vue le fait que chaque violation représente un enfant tué, mutilé, recruté, enlevé ou abusé sexuellement, ou de grands groupes d’enfants privés d’aide ou dont les écoles et les hôpitaux ont été attaqués. »

Devant ce constat, Inger Ashing déplore :

« Jamais dans l’histoire il n’y a eu autant de violations avérées perpétrées contre des enfants. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.