Aux Etats-Unis, la plupart des églises protestantes ont rouvert mais les fidèles tardent à revenir

Selon une enquête menée entre le 1er et le 29 septembre par Lifeway Research, alors que la plupart des églises protestantes américaines ont repris leurs cultes en personne, les fidèles mettent du temps à revenir. 

1 000 pasteurs protestants américains de différentes dénominations (baptiste, luthérien, méthodiste, pentecôtiste, non dénominationnel, réformé, presbytérien, Eglise du Christ) ont répondu à une enquête menée par Lifeway Research qui s’intéresse à la participation des fidèles au culte en personne depuis la réouverture des églises.

Scott McConnell, directeur exécutif de Lifeway Research, l’affirme si « la fréquentation des cultes s’améliore », « il existe toujours un écart important entre la fréquentation en personne d’aujourd’hui et celle avant la pandémie ».

L’enquête révèle qu’environ 98 % des églises protestantes ont rouvert pour des services en personne. Il s’agit du pourcentage le plus élevé d’églises organisant des cultes en personne depuis mars 2020, date à laquelle le COVID-19 est devenu un problème de santé national.

Cependant, elles peinent à faire revenir leurs fidèles, par rapport aux chiffres de janvier 2020, 13% des églises déclaraient en août attirer moins de 50% des personnes qui se rendaient à l’église avant le COVID. 35% estiment avoir retrouvé 50 à 70% de leurs fidèles et 30% signalent un taux de présence entre 70 et 90%. Seulement 1 église sur huit rapporte avoir un niveau de fréquentation compris entre 90 et 100%. En revanche, 9% des pasteurs interrogés déclarent qu’il y a plus de personnes dans leur église qu’avant la pandémie.

Disparité entre les églises selon leur taille

« Le chemin de chaque église a été différent pendant la pandémie, et chaque étape de la reprise d’aspects spécifiques du ministère est importante », souligne Scott  McConnell.

En effet, l’enquête de Lifeway Research indique par exemple que la taille des églises à un impact sur les niveaux de fréquentations. Les petites églises semblent être avantagées par rapport aux grandes.

Ainsi, les églises ayant moins de 50 fidèles avant la pandémie sont plus susceptibles de déclarer avoir le même nombre de fidèles, si ce n’est plus. Près d’un pasteur de petite église sur quatre (23 %) déclare avoir eu 90 % à 100 % de sa fréquentation avant la pandémie en août, tandis qu’un pasteur sur cinq (19 %) déclare une fréquentation plus élevée qu’en janvier 2020.

Le directeur exécutif de Lifeway Research, explique que les rassemblements plus petits doivent sembler plus sûrs que les grands dans un contexte de pandémie. Il évoque également la question de la technologie qui pourrait manquer aux structures de taille modeste pour se réunir en ligne, ou encore la « force des connexions relationnelles » qui est surement plus importante dans les communautés ayant un nombre réduit.

« Quelles qu’en soient les raisons » poursuit-il, « les tendances de la fréquentation des cultes en personne semblent actuellement prometteuses pour les petites églises ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.