Aux États-Unis, un jour férié pour commémorer l’émancipation des derniers esclaves

Jeudi, le président américain Joe Biden a signé une loi faisant du 19 juin (« Juneteenth »), jour de commémoration de la fin de l’esclavage dans les États confédérés, un jour férié. 

« Cela restera  pour moi l’un des plus grands honneurs que j’aurai en tant que président », a déclaré Joe Biden qui a signé le Juneteenth National Independence Day Act dans l’East Room de la Maison Blanche jeudi 17 juin, rapporte USA Today.

« Les grandes nations n’ignorent pas leurs moments les plus douloureux, elles les embrassent » a-t-il affirmé, ajoutant que c’est « en se souvenant de ces moments nous commençons à guérir et à devenir plus forts. »

Kamala Harris, première vice-présidente afro-américaine du pays, a noté l’importance de l’endroit où a eu lieu la signature de cette loi, « dans une maison construite par des esclaves ». « Nous avons parcouru beaucoup de chemin et nous avons encore beaucoup à faire » a affirmé la vice-présidente, « mais aujourd’hui est un jour de fête » a-t-elle ajouté.

Une loi approuvée par le Congrès

Mercredi 16 juin, le projet de loi a été adopté à l’unanimité par le Sénat ainsi que par la Chambre des représentants par 415 voix contre 14.

Pour le chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, en faisant du 19 juin, « Juneteenth », un jour férié fédéral, le Congrès reconnait « les pêchés du passé » pour mieux les combattre, les enseigner et apprendre de leurs erreurs.

« En faisant de Juneteenth un jour férié fédéral, nous reconnaissons les péchés du passé, nous les combattons, les enseignons et apprenons d’eux alors que nous travaillons à une union plus parfaite. »

« Ce sera le seul jour férié fédéral qui reconnaît le terrible héritage de l’esclavage ainsi que cette noble vérité qui stipule qu’aucun de nous n’est libre tant que nous ne sommes pas tous libres », a poursuivi le démocrate.

Le sénateur John Cornyn estime que c’est un « moment propice » pour reconnaître des pans de l’Histoire de la nation et « en tirer des leçons ». Il rappelle également que Juneteenth est déjà considéré comme un jour férié au Texas depuis 1980.

Le Texas faisait parti des États rebelles, qui en 1863 alors que le président Abraham Lincoln avait annoncé la fin de l’esclavage, n’a pas respecté cette proclamation jusqu’à ce que les troupes de l’Union arrivent pour libérer les esclaves. Les derniers esclaves ayant été libérés le 19 juin 1865 à Gavelston au Texas.

La loi étant entrée en vigueur immédiatement après la signature, les travailleurs fédéraux seront autorisés à prendre leur jour férié dès aujourd’hui, vendredi 18 juin, le 19 tombant un samedi cette année, a indiqué sur Twitter l’Office of Personnel Management des États-Unis.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : archna nautiyal / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.