Avant Noël et les rassemblement familiaux de fin d’année, le Conseil scientifique préconise l’autoconfinement

Dans une « note d’éclairage » publiée lundi, le conseil scientifique propose « d’accompagner une fin d’année pas comme les autres » pour limiter le risque d’une troisième vague de l’épidémie. 

Alors que fêtes de fin d’année approchent à grands pas, le Conseil scientifique s’inquiète des rassemblements familiaux qui accompagnent généralement les célébrations de Noël.

Le gouvernement insiste depuis plusieurs semaines sur l’aspect exceptionnel de cette fin d’année 2020 et proscrit les rassemblements de plus de six adultes, mais cela n’empêche pas le Conseil scientifique de craindre une troisième vague de l’épidémie à l’issue de cette saison festive. C’est pourquoi l’instance appelle « à la plus grande prudence » et affirme qu’actuellement malgré « la baisse significative des nouveaux cas », l’équilibre reste « fragile ».

Face à ce constat, le conseil scientifique a jugé qu’il était urgent « que chacun soit informé et aidé au mieux dans sa conduite à tenir individuellement ou en famille ». C’est donc l’objet de cette note publiée lundi 14 décembre, dont l’ambition est « d’aider de manière pragmatique » les Français pour limiter les risques de contamination.

Il rappelle dans un premier temps les trois grands objectifs généraux « à prendre en compte dans la réponse à la crise actuelle » que sont : la protection des anciens, des plus fragiles et des personnes en situation de précarité ainsi que la préservation, même partielle, l’économie de la vie scolaire et de l’éducation et enfin, limiter la circulation du virus avec la stratégie « isoler-tester-accompagner-protéger ».

Autoconfinement, tests et gestes barrières

Le conseil scientifique encourage fermement les français à « limiter au maximum les réunions familiales et amicales », mais pour ceux qui passeront tout de même les fêtes en famille, il préconise un auto-confinement préventif. Surtout si des membres de la famille sont des personnes âgées ou fragiles.

En cette période propice au relâchement, le Conseil invite également à se faire tester avant les soirées de réveillon du 24 et du 31 décembre, tout en insistant sur l’importance des gestes barrières, qui doivent être respectés pour éviter les contaminations.

La note se conclut par une recommandation du Conseil scientifique à propos de la première quinzaine de janvier 2021. Il recommande notamment une surveillance active des nouvelles contaminations en testant massivement la population, un recours au télétravail quand il est possible et surtout, une réaction rapide des autorités en cas d’une reprise de l’épidémie.

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.