Bangladesh : plus de 20 000 musulmans se tournent vers Jésus

Au Bangladesh, être chrétien, c’est faire le choix de la persécution. Dans ce pays où la religion d’Etat est l’islam, les chrétiens sont battus, torturés, menacés de mort, assassinés… Mais ce climat terrifiant est le terreau d’un réveil extraordinaire.

Le Bangladesh fait partie des 50 pays où les chrétiens sont persécutés. Il se place même au 26ème rang mondial. Officiellement, on compte dans ce pays 1% de chrétiens contre 88% de musulmans. Dans les faits, les nouveaux convertis ne sont pas enregistrés dans les statistiques. On estime désormais le nombre réel de chrétiens à 10% de la population, soit 15 600 000.

En 2016, le secrétaire général du Conseil de l’Unité des chrétiens, des hindous et des bouddhistes du Bangladesh déplorait :

“Des communautés entières sont terrifiées et se sentent très fragiles. Nous ne voyons aucune intervention des partis politiques pour trouver des solutions à ces problèmes.”

Sunil Gomes avait 72 ans, il est un jour sorti de l’église pour retourner travailler dans son épicerie. Il n’y arrivera jamais, assassiné pour sa foi. Hossain Ali est un musulman qui s’est tourné vers Jésus. Il sera égorgé par 3 hommes. Les prêtres, pasteurs, membres d’ONG chrétiennes sont menacés de mort. Le secrétaire de l’Association chrétienne du Bangladesh informe :

“Au départ, nous avions l’habitude de considérer ces attaques comme des incidents isolés, mais maintenant elles sont devenues un sujet de graves persécutions.”

C’est dans ce contexte que le miracle se produit. Pasteur Khaleque est un ancien musulman, désormais pasteur des rues dans le nord-est du Bangladesh :

“Dans les 12 derniers mois, plus de 20 000 musulmans se sont convertis au christianisme. Plus de 20 000 se sont convertis : ça devient un vrai problème pour les musulmans !”

Pasteur Rafiqul est lui aussi un ancien musulman. A sa conversion, on lui a pris son commerce. Sa famille l’a renié. Deux imams l’ont battu et attaché avec des cordes devant la mosquée. Ses enfants l’ont battu à mort pour qu’il renie Jésus. Devant leur échec, ils l’ont laissé pour mort. Mais Rafiqul persiste : au risque de sa vie, chaque jour, il parle de Jésus.

“De plus en plus de personnes se convertissent chaque jour. Même persécutés, nous prêchons la Bonne Nouvelle !”

M.C.

Source : Christian Freedom

La rédaction

La rédaction

Cet article vous est proposé par la rédaction d'Info Chrétienne. La rédaction d'Info Chrétienne est composée de bénévoles, de pigistes et de contributeurs occasionnels.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Cher lecteur, chère lectrice,

Info Chrétienne souhaite aujourd'hui solliciter votre aide.

Il est devenu crucial d'apporter un regard chrétien sur les évènements et l’actualité de notre monde. C’est pourquoi nous travaillons à vous présenter chaque jour des actualités fiables et pertinentes, parfois absentes des médias traditionnels.

Grâce à des personnes comme vous, qui savent à quel point il est vital d’apporter une alternative chrétienne dans les médias francophones, nous pouvons accomplir notre mission.

Accepteriez-vous de nous aider dans cette mission, à votre service et au service des chrétiens dans la francophonie ? Si vous souhaitez faire un don pour nous soutenir, je vous invite à cliquer ici.

Merci,

Guillaume Anjou
Fondateur et directeur d’Info Chrétienne