Bangladesh : Un incendie dans une usine industrielle fait au moins 52 morts et une cinquantaine de blessés

Jeudi soir, un incendie a ravagé une usine de produits alimentaires de Dacca au Bangladesh, faisant au moins 52 morts et une cinquantaine de blessés.

Dans la soirée du jeudi  8 juillet, un incendie s’est déclenché dans l’usine de produits alimentaires Hashem Foods dans la province de Narayangani, à Dacca. Après 47 heures d’effort, les pompiers ont réussi à maîtriser l’incendie. L’opération de sauvetage pour venir en aide aux victimes s’est poursuivie jusqu’à samedi après-midi, rapporte Asia News.

L’incendie a causé au moins 52 morts et une cinquantaine de blessés, un bilan humain qui risque d’être alourdi puisque 22 personnes sont à ce jour portées disparues. Les blessés ont été transférés dans plusieurs hôpitaux des alentours.

Cette usine stockait une grande quantité de produits inflammables tels que le « polyéthylène inflammable », le « ghee » ainsi que d’autres produits qui ont rendu difficile la maîtrise des flammes a déclaré Debashish Bardhan, directeur adjoint des pompiers et de la défense civile, auprès du Daily Star.

Lorsque l’incendie s’est déclaré, la porte de sortie de l’usine était verrouillée, les travailleurs se sont alors précipitées aux fenêtres. Certains d’entre eux ont trouvé la mort en sautant du quatrième étage pour tenter d’échapper aux flammes. Sakhaut Hossain, un survivant de l’incendie rapporte auprès d’AsiaNews qu’il a sauté « à la hâte » et s’est blessé à la jambe.

« J’ai sauté à la hâte par panique pour sortir du bâtiment, mais je me suis blessé à la jambe. »

La plupart des survivants, gravement brûlés, sont traités au Dhaka Medical College Hospital (DMCH) ainsi que dans un autre hôpital de Rupganj rapporte le Dhaka Tribune. Les autorités  bangladaises ont identifié trois cadavres qui ont été remis à leur famille, mais de nombreux corps calcinés son difficilement identifiables.

Actuellement, les corps sont conservés dans les morgues du DMCH et du Shaheed Suhrawardy Medical College Hospital (ShSMC). Les légistes recueillent des échantillons d’ADN des familles qui ont déposé une déclaration de disparition afin de déterminer l’identité des personnes décédées.

Ce n’est pas la première fois qu’une usine prend feu à Dacca, le plus grand centre économique et industriel du Bangladesh. L’année dernière, le 19 août 2020, un incendie s’était déclenché dans une usine proche de Dacca et avait provoqué la mort de 43 personnes et fait au moins 30 blessés.

Sarah Bordin

Crédit image : Sk Hasan Ali / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.