Bangladesh : vers l’abandon de l’islam comme religion d’état ?

Le Bangladesh compte 170 millions d’habitants, 90% sont musulmans.

A l’origine pays athée, c’est lors d’un coup d’état en 1975 , que les militaires prennent le pouvoir et instaurent l’islam comme religion d’état. Ils assassinent le père de l’indépendance du Bangladesh, Sheik Mujibur, ainsi que la quasi-totalité de sa famille.

Mais plus de 40 ans plus tard, sa fille, Sheik Hasina, Premier Ministre, leader de la ligue Awami, parti laïc du centre gauche, intransigeante à l’égard des islamistes, remet en cause la légalité de ce statut. Depuis le 29 février 2016, la Cour Suprême examine la constitutionnalité du statut de religion officielle.

Ce combat est mené sous fond de vives violences terroristes à l’égard des minorités religieuses (chrétiens, hindous, minorités musulmanes) mais aussi à l’égard des athées, intellectuels et étrangers.

Le gouvernement le nie, mais le pays est tenu pour être l’un des principaux foyers de recrutement de Daech. Dans un pays à majorité musulmane, on peut se demander si la population soutiendra cette initiative.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.