Barack Obama dénonce les « atrocités brutales » de Daech envers les chrétiens persécutés

Au moment même où l’administration Obama fait l’objet de vives critiques de la part du Congrès, le Président Barack Obama a publié mercredi 23 décembre, une déclaration de Noël, condamnant les « atrocités brutales » commises par l’Etat Islamique à l’encontre des Chrétiens d’Orient et autres minorités.

« Dans certaines régions du Moyen-Orient où les cloches des églises ont sonné pendant des siècles le jour de Noël, cette année, elles seront silencieuses ; ce silence tragique est le témoin des atrocités brutales commises contre ces communautés par ISIL. »

« Nous nous associons aux croyants du monde entier qui prient pour la protection de Dieu pour les chrétiens persécutés et ceux d’autres confessions, ainsi que pour les courageux militaires et humanitaires engagés pour soulager leurs souffrances et rétablir la stabilité, la sécurité et l’espoir de leur pays « 

Le même jour, une lettre du congrès, co-signée par 30 de ses membres législateurs, est parvenue au secrétaire d’état John Kerry, réclamant d’élargir la reconnaissance de génocide des yézidis à tous les chrétiens et autres communautés persécutées.

« Nous sommes terriblement concernés par les divers rapports de l’Administration concluant à un génocide ne s’appliquant qu’aux yézidis… L’Etat Islamique commet également un génocide éliminant les chrétiens et les autres minorités religieuses. »

« Aux mains de l’Etat Islamique, les chrétiens et les autres minorités font face aux assassinats de masse, aux crucifixions, à l’esclavage sexuel, à la torture, aux décapitations, à l’enlèvement d’enfants, et à toutes sortes de violences délibérément calculées pour éliminer ces communautés de l’Etat soi-disant islamique ».

Le 7 décembre dernier, la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale (USCIRF) avait déjà demandé dans un communiqué au gouvernement américain de « désigner les chrétiens, yézidis, chiites, turkmènes et les communautés de Shabak en Irak et en Syrie comme victimes de génocide par ISIL ».

« Les yézidis et chrétiens d’orient font face à ce génocide ensemble. »

La Sœur dominicaine Diana Momeka, dont le couvent a été chassé de Mossoul a témoigné ainsi devant la Commission américaine des affaires étrangères :

« Les seuls chrétiens qui restent dans la plaine de Ninive sont ceux qui sont détenus en otages. »

La liste des organisations non-étatiques persécutant les chrétiens est de plus en plus longue : Al-Shabaab en Afrique orientale, Daech en Syrie et en Irak, Boko Haram au Nigeria et dans les pays voisins. Les chrétiens sont également privés violemment de leur liberté religieuse en Corée du Nord, en Erythrée ou en Iran.

Prions que les gouvernements s’inspirent de ces courageux musulmans Kényans prêts à risquer leurs vies pour défendre la liberté religieuse dans leur pays.

H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.