Battu à mort, il passe 5 mois dans le coma, rencontre Jésus et choisit le pardon plutôt que la haine

Issu d’une famille juive, Jonathan est persécuté par ses camarades de classe à l’école. Des années plus tard il sera battu à mort par un soldat, à qui il vouera une terrible haine jusqu’au jour où l’Évangile transformera sa vie.

À l’école Jonathan est victime de harcèlement de la part de ses camarades sans raison. Il a même été agressé le jour où ils ont appris sa judaïté. Ils l’ont encerclé, pointé du doigt et lui ont craché dessus. À l’âge adulte, il rejoint l’armée française. Son régiment ne comptait que 2 juifs sur 1 500 soldats. Le cauchemar a recommencé

Korish était un soldat de foi musulmane. « Bâti comme une brique », il avait pris l’habitude de racketter de l’argent et des cigarettes à Jonathan, jusqu’au jour où Jonathan trouva la force de s’opposer à lui.

« Alors que je me tourne, je reçois son poing dans la bouche. Avec la crosse de son fusil il me tape sur la tempe, me donnant des coups à la tête et au visage avec des bottes d’acier… »

Incapable de se défendre, Jonathan se retrouve au sol dans une marre de sang. Il se rend compte qu’il ne s’en sortira pas, et pense au pire.

« Jonathan, tu as 18 ans et demi et tu vas mourir. »

C’est alors qu’il s’adresse à Dieu dans son coeur.

« Seigneur si tu existes, fais quelque chose ! »

Il sombrera dans un profond coma pendant 5 mois et demi sous respirateur artificiel. À son réveil, il est horrifié à la vue de son visage.

« C’est comme si j’avais une tête supplémentaire ici, c’était aussi gros que ça, violet foncé, noir, rien n’était au bon endroit. »

Jonathan apprend alors que Korish regrette amèrement son geste et éprouve le désir de se réconcilier avec lui. Mais Jonathan lui voue une haine terrible et ne souhaite que la vengeance.

« J’avais ma plainte officielle entre les mains… J’avais la possibilité de l’envoyer en prison pendant des décennies mais ce n’était pas suffisant pour moi. Je voulais qu’il souffre en prison et à sa sortie je l’aurais tué… »

Au cours de la même période, un phénomène étrange s’est produit dans la famille de Jonathan. Peu à peu, les membres de sa famille se sont convertis à la foi chrétienne !

« C’était une transformation incroyable, toutes sortes de maladies incurables étaient guéries. »

Jonathan commence lui aussi à lire la Bible.

« C’est devenu mon refuge… Mon univers. »

Sa vie commence alors à prendre une toute autre tournure. Il est marqué par le parabole du serviteur (Matthieu 18:24-35) qui fut gracié par son maître à qui il devait beaucoup d’argent, mais qui a été impitoyable avec son ami qui lui devait cent deniers.

« Quelque chose dans mon coeur a commencé à changer, ça me parlait. »

Il réalise le sacrifice de Jésus sur la croix.

« Lorsque Dieu te pardonne, malgré tous les péchés, les fautes et les méfaits que tu as commis, tu te sens réconcilié avec Dieu, tu te sens désiré, accepté… »

Il est profondément touché par l’amour, la compassion et la grâce de Dieu, et prend conscience qu’il est un pécheur.

« Dieu m’a sauvé la vie alors que je ne le méritais pas. »

C’est ainsi qu’il prend la décision d’agir selon l’exemple de Christ.

« J’ai sorti la plainte officielle de ma poche, je l’ai déchirée et je suis allé vers Korish, je l’ai pris dans mes bras en lui disant : Je te pardonne. »

Suite à cette décision, Jonathan s’est senti libéré et transformé.

« Peu importe qui tu es, peu importe ce que tu as fait, Yeshoua peut te pardonner pour tout. »

Partager cette video sur Facebook

M.A.G

Source : One For Israel Ministry

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.