Becket : « L’homosexualité était mon identité »

Becket a passé plus de 25 ans à rechercher des relations de qualité, l’amour, l’intimité et le soutien, mais c’est en Jésus que son coeur sera réellement comblé.

Partager cette video sur Facebook

Dès l’école élémentaire Becket est attiré par les garçons. Il vit dans la honte, éprouvant des sentiments qu’il pense être le seul à éprouver. Ce n’est qu’au lycée qu’il se confiera à son meilleur ami à ce sujet. Les 2 jeunes commenceront à expérimenter, à sortir dans des boîtes et des clubs gays. Il pensait que cette période ne serait qu’une phase de sa vie et qu’il aurait bientôt une femme et des enfants. Mais plus le temps passait et plus l’homosexualité devenait son identité.

« À l’université, je sentais que l’homosexualité devenait de plus en plus le coeur de mon identité. »

En tant qu’homosexuel, il pense n’avoir aucune part dans le christianisme.

« Je savais que le christianisme ne serait jamais une option pour moi. Jamais. Je pensais, je suis gay, et je ne pourrai jamais être chrétien. Alors, j’ai mis Dieu de côté et je n’y ai plus jamais pensé. »

À chaque nouvelle relation sérieuse, Beckett pense sincèrement que cette personne le comblera et qu’elle donnera un sens à sa vie. Mais ce n’est jamais le cas et il s’enfonce peu à peu, malgré une vie vécue intensément.

« Je me sentais si vide et mort au fond de moi. Vide… »

Un jour où il se trouve dans un coffee-shop, Beckett est choqué par la présence de Bibles déposées sur une table.

« C’était comme voir notre ennemi… Comme si ces personnes haïssaient qui nous étions. »

Poussé par son ami, il entreprend les chrétiens réunis dans le café.

« Je leur ai dit : ‘Que pense votre Église de l’homosexualité ?’. Il a répondu : ‘Et bien, c’est un péché…’. Nous avons parlé longuement et il m’a invité dans son église. »

Beckett s’est finalement rendu à un culte un dimanche matin. Le pasteur prêchait sur le chapitre 7 de Romains.

« Et le Saint-Esprit m’a inondé. C’est quand j’ai vu la sainteté de Dieu et mon état de péché en même temps que j’ai commencé à hurler. C’est un mélange de joie et de chagrin… Chagrin sur mon péché, et joie, car je venais de rencontrer le roi de l’univers, Dieu, Jésus. À ce moment là, j’ai su que Dieu était réel, Jésus était réel, le ciel était réel, la vie éternelle était réelle, la Bible était réelle. Dieu était comme ‘Voilà qui je suis, voilà qui tu es, tu es maintenant dans mon royaume, tu es maintenant mon enfant, nous sommes réconciliés et nous avons une relation.’ J’ai su sans l’ombre du doute que l’homosexualité n’était pas qui j’étais, et que mon identité était en Christ. »

Partager cette image sur Facebook

La rédaction

Source : Anchored North

La rédaction

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Cher lecteur, chère lectrice,

Info Chrétienne souhaite aujourd'hui solliciter votre aide.

Il est devenu crucial d'apporter un regard chrétien sur les évènements et l’actualité de notre monde. C’est pourquoi nous travaillons à vous présenter chaque jour des actualités fiables et pertinentes, parfois absentes des médias traditionnels.

Grâce à des personnes comme vous, qui savent à quel point il est vital d’apporter une alternative chrétienne dans les médias francophones, nous pouvons accomplir notre mission.

Accepteriez-vous de nous aider dans cette mission, à votre service et au service des chrétiens dans la francophonie ? Si vous souhaitez faire un don pour nous soutenir, je vous invite à cliquer ici.

Merci,

Guillaume Anjou
Fondateur et directeur d’Info Chrétienne

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?

Si vous le préférez vous pouvez recevoir un seul mail chaque soir avec toutes les infos.