Bethléem : Des chrétiens américains donnent des millions de dollars pour la restauration de la basilique de la Nativité

La restauration de l’église de la Nativité a été financée en grande partie grâce aux dons de chrétiens américains. Située en Cisjordanie à Bethléem, elle date de l’an 565 et figurait autrefois sur la listes des Nations Unies des sites du patrimoine mondial en danger. 

La basilique de la Nativité à Bethléem est l’une des plus vieilles églises du monde, selon la tradition, elle aurait été bâtie sur le lieu présumé de la naissance de Jésus.

« L’église de la Nativité est un trésor d’histoire et de foi » a déclaré le directeur général et PDG de la Bethlehem Development Foundation (BDF), Mazen Karam, dans un communiqué transmis au Chrsitian Post. « Nous avons fait de grands progrès et sommes impatients de terminer le travail pour rendre ce trésor au monde » a-t-il ajouté.

La BDF a fondé en 2018 une ONG intitulée American Friends of the Bethlehem Foundation (AFBDF) dédiée à la restauration et au développement de la région de Bethléem. En huit ans, les deux organisations ont réussi à collecter 30 millions de dollars pour la restauration de l’église, dont une grande partie provient de financement américain.

George Salem, président de l’AFBDF, se réjouit de cet élan de générosité venu des États-Unis.

« Nous sommes ravis de l’effusion de soutien de nos amis américains et de leur engagement à aider à revitaliser l’église de la Nativité. »

« Les chrétiens des États-Unis ont un amour enthousiaste pour la ville sainte de Bethléem » souligne-t-il.

Achevée vers l’an 565, l’église de la Nativité n’avait pas été rénovée depuis 1480 et risquait de s’effondrer. Nommée site du patrimoine mondial de l’Nations Unis pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) depuis 2012, l’église de la Nativité figurait également sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en péril en raison d’un « mauvais état de conservation », avant son retrait en 2019. Ces dernières années, grâce à des dons de gouvernements et de particuliers., des travaux ont débuté pour la restaurer.

La BDF et l’AFBDF ont participé au financement de la restauration des façades extérieures, d’une mosaïque murale, des portes de la basilique, du plâtre intérieur, des onze dernières colonnes de la nef centrale, du narthex, des architraves en bois ainsi que des systèmes d’éclairage et de détection de fumée, qui ont été ajoutés.

Les deux organisations ont également pour projet de consolider les murs de l’église contre l’activité sismique, de carreler le sol avec de la pierre et du marbre ainsi que de restaurer les pierre de la cour à l’avant du bâtiment. Enfin, elles envisagent d’installer un système pour protéger la bâtisse contre les incendies.

« Nous nous engageons à redonner à l’église de la Nativité son ancienne gloire », a déclaré Samer Khoury, président du conseil d’administration de BDF, alors que des travaux de restauration sont toujours en cours.

Il ajoute que leur engagement envers Bethléem « est bien plus que cela ». « Nous ciblons des initiatives durables et des projets communautaires, dans l’espoir de restaurer un peu de paix, d’amour et de joie pour les habitants de Bethléem ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.