Bible en espagnol : « Pêcheurs d’hommes » remplacé par « pêcheurs de personnes » pour « être fidèle » au texte original

Une nouvelle traduction de la Bible catholique en espagnol va modifier l’expression « pêcheurs d’hommes » en « pêcheurs de personnes ». Le directeur général de la maison d’édition à l’origine de ce changement affirme que cette démarche vise à rester fidèle aux textes originaux. 

Catholic News Agency rapporte que la maison d’édition Desclée de Brouwer va remplacer l’expression « pêcheurs d’hommes » par « pêcheurs de personnes » dans une nouvelle traduction de la Bible de Jerusalem en espagnol.

Cette expression apparaît notamment dans Matthieu 4 au verset 19, lorsque Jésus appelle ses disciples à le suivre : « Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes ».

Pour Javier Gogeaskoetxea, directeur général de Desclée de Brouwer, ce changement de formulation vise à rester fidèle aux textes originaux. Il précise qu’il ne s’agit pas de succomber à une pression liée au langage inclusif.

« Si je mettais ‘homme’, on ne serait plus fidèle au texte original car le mot grec n’est ni homme ni femme », a-t-il expliqué.

« Je comprends qu’il y ait une tentative de ‘polémique’ en attribuant un langage ‘inclusif’ à la traduction. Mais rien n’est plus éloigné de la réalité ; la raison en est la fidélité au texte original. »

« Si les mots sont maintenant modifiés pour être ‘respectueux du genre’, cela n’a rien à voir avec la décision de l’école biblique et archéologique de Jérusalem. Les traductions bibliques ne sont pas conformes aux temps modernes, mais essaient plutôt d’être fidèles à l’ancien texte », souligne le directeur général de la maison d’édition.

Il rappelle notamment que pour l’école biblique et archéologique de Jérusalem la règle veut que « le texte le plus ancien soit toujours le plus véridique ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.