Blocage et bridage de contenus : Facebook est-il un éditeur qui diffusent ses idées ou une plateforme neutre ?

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg est dans la tourmente depuis le scandale Cambridge Analytica. Il est aujourd’hui avéré que les données de millions d’utilisateurs ont été utilisées de manière frauduleuses, mais d’autres sujets ont également été abordés lors de son audience de mardi 10 avril devant le Congrès américain.

L‘une de ces questions concernait certaines pages chrétiennes ou pro-vie, qui déclarent avoir été arbitrairement bloquées ou bridées par le réseau social. Et les faits semblent confirmés, puisque Mark Zuckerberg a dû s’en expliquer au Capitole. C’est le sénateur Ben Sasse qui l’a questionné sur sa définition de ce qu’est un « discours de haine ».

« Pouvez-vous imaginer un monde où vous pourriez décider que les pro-vie n’ont pas le droit de parler de leur point de vue sur l’avortement sur votre plateforme. »

À cette question, la réponse de Mark Zuckerberg a été claire :

« Je ne voudrais certainement pas que cela soit le cas. »

La frontière est ténue entre modération et censure, et c’est donc désormais sur des questions éthiques et de droit très complexes que les équipes de Facebook vont devoir plancher.

Pour Lila Rose, une militante pro-vie, fondatrice de Live Action, qui déplore que Facebook puisse « définir ce qu’est un discours de haine comme bon lui semble », le réseau social fait face à une crise d’identité. Il doit désormais définir ce qu’il est. S’agit-il d’une plateforme de diffusion de contenus, ou d’un éditeur avec une ligne éditoriale qu’il fait appliquer en bloquant et limitant la diffusion de certains contenus ?

« Il s’agit de déterminer si Facebook est un éditeur ou une plateforme ? Et si c’est une plateforme, elle doit permettre tous les points de vue. »

Lors d’un échange avec le sénateur Ted Cruz, le fondateur de Facebook a affirmé sa volonté d’être ouvert à tous les points de vue.

« Je suis déterminé à faire en sorte que Facebook soit une plateforme pour toutes les idées. C’est un principe fondateur très important dans ce que nous faisons. Nous sommes fiers du discours et des idées différentes, et c’est une chose pour laquelle je vais m’engager en tant que dirigeant de l’entreprise. Je vais m’engager à m’assurer que ce soit le cas. »

Affaire à suivre…

La rédaction

La rédaction

La rédaction

Cet article vous est proposé par la rédaction d'Info Chrétienne. La rédaction d'Info Chrétienne est composée de bénévoles, de pigistes et de contributeurs occasionnels.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?