Bombardement de l’église arménienne de Ghazanchetsots : Femmes et enfants « épargnés par miracle »

Dans le Haut-Karabakh, l’église arménienne de Ghazanchetsots à Sushi a été bombardée le 8 octobre dernier.

Le tir de missiles a fait de lourds dégâts, au niveau du toit comme à l’intérieur du bâtiment. Au moment des tirs, des femmes et des enfants s’y étaient réfugiés. Selon l’ambassade d’Arménie en France, ils ont été « épargnés par miracle ».

Selon le ministère arménien des affaires étrangères, il s’agit d’un « crime monstrueux« et d’un « défi pour l’humanité civilisée ».

Pour l’ambassade d’Arménie en France, cette attaque « met en évidence les actes génocidaires de l’alliance azéro-turque envers le peuple d’#Artsakh, mais aussi envers le patrimoine culturel arménien millénaire d’Artsakh ».

Sur Twitter, les images avant/après, partagées par la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Anna Naghdalyan, révèlent la violence du bombardement.

Le prélat du diocèse d’Artsakh de l’Église apostolique arménienne, l’archevêque Pargev Martirosyan s’indigne, « ils bombardent nos valeurs spirituelles« .

M.C.

crédit photo : Mato Z / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.