Bouleversant : Leur église est fermée par les autorités… Ils célèbrent le Seigneur en plein air et sont arrêtés en louant Dieu

Dimanche 9 décembre, l’église chinoise Early Rain Covenant a connu une vague d’interpellations au sein même de ses locaux. L’église a ensuite été fermée. Mais les chrétiens de cette église n’entendent pas éteindre le lumignon qui fume…

Qu’importe la persécution, la répression, les arrestations, les détentions, les chrétiens de cette église continuent de se réunir pour louer le Seigneur, pour déclarer leur foi et pour faire connaitre Jésus, celui qui les a sauvés et qui leur donne une espérance qui surpasse toute persécution.

Une centaine de chrétiens dont le pasteur avaient été interpellés dimanche 9 décembre. Et dimanche dernier, le bâtiment de l’église a été complètement encerclé par la police afin que personne ne puisse y pénétrer. Les chrétiens se sont alors dispersés à divers endroits de la ville pour louer le Seigneur en plein air.

La page Facebook « Prions pour l’église Early Rain Covenant » a d’ailleurs diffusé la vidéo ci-dessous. On y voit un petit groupe de chrétiens chanter le Psaume 43:4, « J’irai vers l’autel de Dieu, de Dieu, ma joie et mon allégresse, et je te célébrerai sur la harpe, ô Dieu, mon Dieu ! » et réciter le catéchisme de Heidelberg :

« Quel est votre seul réconfort dans la vie et dans la mort ? Que je ne suis pas à moi mais que j’appartiens – corps et âme, dans la vie et dans la mort – à mon fidèle Sauveur, Jésus-Christ. »

Trois des responsables de cette réunion en plein air ont ensuite été placés en garde à vue.

Wang Yi est le pasteur principal de l’église. Ses activités ne sont pas enregistrées auprès des autorités chinoises, ce qui fait de cette église, une église non autorisée. Dans le cadre de la nouvelle politique mise en oeuvre par le gouvernement de Xi JinPing, ces églises non officielles subissent une lourde répression.

Wang Yi savait qu’il serait un jour arrêté. Il l’a déjà été plusieurs fois et a rédigé un texte en septembre dernier, un appel à la désobéissance. Il avait chargé l’église de rendre ses écrits publics s’il était un jour détenu plus de 48 heures.

En voici quelques bouleversants extraits :

« Ceux qui m’enferment vont un jour être enfermés par des anges. Ceux qui m’interrogent seront finalement interrogés et jugés par Christ […] Quand j’y pense, le Seigneur me remplit d’une compassion naturelle et d’un chagrin vis-à-vis de ceux qui tentent activement de m’emprisonner. Priez que le Seigneur m’utilise, qu’il m’accorde la patience et la sagesse, que je puisse leur apporter l’évangile. »

Il conclut son texte ainsi :

« Je crois fermement que le Christ m’a appelé à mener à bien cette désobéissance fidèle à travers une vie de service, sous ce régime qui s’oppose à l’Évangile et persécute l’Église. C’est le moyen par lequel je prêche l’Évangile et c’est le mystère de l’Évangile que je prêche. »

Les membres de l’église Early Rain Covenant ont également fait preuve d’audace dimanche en faisant le point sur cette actualité.

« Seigneur, aujourd’hui nous t’adorons dans des voitures de police. Nous t’adorons dans les postes de police. Nous t’adorons dans les centres de détention. Nous t’adorons dans les prisons. Et nous vous vénérons dans les maisons. Nous n’avons d’autre objectif que de t’adorer toi seul […] Nous montons dans des bus en direction des postes de police, comme si nous étions sur la route de Sion. Car tu nous dis Seigneur, que tu cherches des adorateurs qui t’adorent en esprit et en vérité. Puisses-tu agréer notre culte. Nous n’avons rien à t’offrir que nos cœurs. Nous te les offrons sincèrement maintenant. »

Bouleversant…

H.L.

Prions pour le pasteur Wang Yi, son épouse Jiang Rong, les chrétiens de l’église Early Rain Covenant et les chrétiens de Chine.

Ne les oublions pas.

Lire aussi sur le même sujet :

Face à la persécution en Chine, l’appel à « la désobéissance fidèle » du pasteur Wang Yi bouleverse et pousse à l’introspection

Un pasteur et une centaine de chrétiens interpellés par la police chinoise : « La persécution est un prix digne d’être payé »

Pour Xi Jinping les religions doivent « fusionner leurs doctrines avec la culture chinoise »

Chine : Les autorités imposent la fermeture de la plus grande église protestante de Pékin

Les autorités chinoises détruisent finalement la plus grande église protestante de Pékin et envoient la facture au pasteur

Chine : Nouvelles mesures répressives ? Les chrétiens ne trouvent plus de Bibles sur les sites de ventes en ligne

En Chine, les parents chrétiens défient l’interdiction d’école du dimanche

Chine : Les chrétiens « invités » à remplacer les symboles chrétiens par des portraits du Président

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?