« Bring Back Our Girls » : N’oublions pas les lycéennes de Chibock toujours aux mains de Boko Haram

Deux ans et demi après leur enlèvement, le gouvernement nigérian a reconnu pour la première fois vendredi 16 septembre, avoir échoué dans toutes les négociations avec Boko Haram, ayant pour objectif la libération des 218 lycéennes de Chibok, toujours tenues captives par le groupe islamiste.

Le ministre de l’information et de la culture du Niger, Lai Mohammed, a reconnu lors d’une conférence de presse, que les services secrets nigérians avaient échoué dans les 3 tentatives de libération des lycéennes depuis l’enlèvement. La première envisageait pourtant un échange entre les jeunes filles captives et des terroristes prisonniers, tant la libération étaient jugée prioritaire. Malheureusement, toutes les tentatives se sont soldées par un échec.

Boko Haram a prêté allégeance à l’Etat Islamique en mars 2015, mais des tensions entre les différentes entités ont finalement eu des répercussions sur les négociations. Un bras de fer est actuellement engagé entre l’Etat Islamique et le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau. L’EI a récemment confié la direction du groupe à Abou Mosab al Barnaoui, mais il semblerait que Shekau résiste à sa destitution.

C’est donc dans un objectif de défiance que la faction du groupe Boko Haram, dirigée par Abubakar Shekau avait posté il y a un mois, une vidéo dans laquelle un grand nombre d’entre elles étaient réapparues, après des mois de silence et d’interrogations sur leur état de santé. L’objectif de cette vidéo serait de réaffirmer à l’EI que Shekau maintient sa posture de chef.

On peut imaginer que ces tensions internes ne facilitent pas le travail des services secrets pour la libération des jeunes filles.

Mais ne les oublions pas. 218 d’entre elles sont toujours esclaves aux mains des militants djihadistes violents.

Parmi les 276 lycéennes enlevées par Boko Haram le 14 avril 2014, 57 avaient réussi à s’échapper juste après le rapt, et l’une d’elles a été retrouvée par l’armée au mois de mai

H.L.

Source : Christianophobie

Crédit Photo : Flickr Creative Commons

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.