Bruno Picard en live ce soir après la diffusion en E-Cinéma de « La Passion du Christ »

Ce soir, à 20 heures, projection en E-Cinéma de « La Passion du Christ » de Mel Gibson, suivi d’un live avec Bruno Picard.

Les diffusions en E-Cinéma de « La Passion du Christ » organisées par Saje Distribution continuent toute la semaine. Aujourd’hui, la projection sera suivie d’un live avec Bruno Picard, pasteur de l’église Extravagance et auteur du mail quotidien « Un Miracle Chaque Jour ».

Un seul billet au tarif unique de 8 € suffit pour tout le foyer.
Pour acheter votre billet de E-Cinéma, il vous suffit de cliquer ici.

Nous l’avons interviewé pour en savoir plus sur ce projet.

Bruno Picard, vous êtes pasteur de l’église Extravagance et auteur du mail quotidien « Un Miracle Chaque Jour », vous avez accepté d’intervenir lors d’une projection en E-Cinéma de « La Passion du Christ ». Pouvez-vous expliquer ce concept de salle de cinéma virtuelle pour ceux qui, parmi nos lecteurs, n’ont jamais tenté l’expérience ?

Dans le contexte actuel, il est clair que nos conditions de confinement nous interdisent de sortir en famille ou entre amis comme avant. Alors le E-Cinéma devient pour nous, un magnifique concept qui nous permet de visionner des films en famille. De plus, nous avons l’opportunité de louer un film pour seulement 5 à 10 euros pour toute la famille, ce qui est bien moins cher. De surcroît, nous pouvons le revoir tous ensemble, et ce, en illimité ou durant plusieurs heures, en fonction du choix des offres proposées. L’intérêt est donc de pouvoir le voir en famille, chez soi, et surtout pour des films pertinents comme « La Passion du Christ » (à partir de 12 ans). Cela nous permet de vivre une expérience familiale avant, pendant et surtout après le film… Par exemple, nous pouvons prendre la cène en famille.

Ce film retrace les 12 dernières heures de la vie de Jésus, de son arrestation sur le Mont des Oliviers à sa crucifixion puis sa résurrection. Est-il fidèle au récit biblique ?

Bien entendu. Le récit biblique est fait de manière à ce que nous ayons les principales étapes. Et pour ma part, le plus important dans la Parole de Dieu, est le message que le Saint-Esprit veut nous faire passer. Il me semble, en effet, que le film de Mel Gibson est extrêmement fidèle au récit biblique. Il est vrai que dans nos différentes interprétations, il y aura toujours des éventuelles divergences et façons d’apprécier les versets ou les récits. Toutefois, pour
résumer, je crois que « La Passion du Christ » est un puissant film très fidèle au récit biblique.

Pouvez-vous nous raconter la scène, le moment du film qui vous a le plus touché ?

La scène du film qui m’a le plus touché, c’est le regard de Jésus lorsqu’Il est frappé avec des verges et des fouets ou lorsqu’Il se laisse cracher au visage… De plus, le regard de Jésus dans le jeu de l’acteur Jim Caviezel est extrêmement bon ! Personnellement, j’imagine tellement Jésus en train de penser et de poser intentionnellement son regard sur tous ceux qui Le frappent, qui Le rejettent et qui Lui crachent en plein visage. Car c’est pour eux, et c’est également pour nous, qu’Il a enduré ces souffrances-là. Cette scène est extrêmement parlante et puissante pour moi. Oui, tout le film l’est mais surtout ces moments-là, ceux où Jésus doit porter sa croix, se laisser frapper juste avant d’aller mourir sur la croix ; mais également l’instant où la couronne d’épines s’enfonce dans sa tête… Ces scènes m’ont énormément marqué.

Le film est souvent accusé d’un réalisme extrême. Ce choix de réalisation est-il selon vous bénéfique au message porté par « La Passion du Christ » ?

Je crois qu’il est quasiment impossible de réaliser un film concernant Jésus, sans passion et sans réalisme. Quand un film est peu réaliste, il a tendance à romancer ce que Dieu fait et ce que Jésus a accompli. Je trouve cela très dangereux. Au contraire, lorsque l’on a le cran, le courage et que l’on ose faire un film sur Jésus, je crois qu’il faut, bien entendu, rester extrêmement biblique et chercher le réalisme au plus profond de son âme et de sa créativité. Dans ce sens, Mel Gibson a réussi à faire un film réaliste. Pour autant, il est évident que la souffrance qu’a dû endurer le Christ, est bel et bien plus violente et plus profonde que celle que le film a pu relater. Certes, avec du recul, nous pouvons quand même nous dire : « Après tout, ce n’est qu’un film. » Et c’est précisément là où Mel Gibson a fortement réussi. Ce réalisme extrême dans le film La Passion du Christ, nous permet de terminer le film avec des images qui vont rester gravées en nous, et surtout avec l’Amour de Christ, qui nous a été constamment rappelé tout le long. Pour ma part, je pense que ce choix de réalisation a été très bénéfique pour le thème abordé qu’est celui de La Passion du Christ.

À votre avis, quels rôles peuvent jouer les films autour des récits bibliques dans l’industrie du cinéma ?

L’être humain a toujours été attiré par la créativité, par la création. Nos sens sont perpétuellement en éveil lorsque nous voyons quelque chose de beau ou d’intéressant. Parallèlement, le cinéma a toujours su faire ressortir nos émotions, nous faire réagir ou réfléchir ! Alors, je crois qu’il faut, plus que jamais, que les chrétiens prennent leur place dans cet univers du cinéma, et ce, que ce soit en tant qu’acteurs, réalisateurs, producteurs, etc. Je crois qu’il faut que les films produits soient précis et au plus proche possible des récits bibliques.

Aujourd’hui, nous avons accès à une qualité technique incroyable pour effectuer des effets spéciaux. Imaginez-vous la puissance industrielle technique, technologique et digitale ? Cela nous permettrait de faire des films comme par exemple, le moment où Moïse se retrouve face à la mer rouge, ou lorsqu’Élie fait descendre le feu. D’autres scènes pourraient également être tournées comme lorsque Daniel est dans la fosse aux lions, ou bien celle de ses trois amis qui dansent au milieu du feu… À ce jour, des scènes très marquantes dans la Parole de Dieu, pourraient être réalisées avec beaucoup d’effets spéciaux permettant un magnifique réalisme. Plus que jamais, je crois sincèrement qu’il est temps pour les chrétiens, de libérer la vérité contenue dans les récits bibliques, au travers de divers films.

« La Passion du Christ » est diffusé en E-Cinéma à l’occasion des fêtes de Pâques. Des fêtes bien particulières pour les chrétiens du monde en ce temps de confinement. Avez-vous un message d’encouragement à leur faire passer ?

Oui, Pâques permet de fêter la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Alors, veillons à ne pas limiter Pâques à la crucifixion du Christ uniquement. Certes, beaucoup comprennent qu’ils sont sauvés grâce au prix que Jésus a payé pour eux. En ce sens, la crucifixion est une magnifique étape si cruciale et vitale… Mais est-elle suffisante ? En effet, savoir que nous sommes sauvés est important. Néanmoins, Jésus-Christ a tellement plus que cela pour chacun de nous. Il est mort mais bien plus, Il est ressuscité ! Dès l’instant où vous croyez en sa résurrection, Il vous ouvre une porte pour une vie nouvelle, pour une vie puissante, pour une vie extraordinaire. La puissance de sa résurrection vit, habite et œuvre en vous ! Je vous encourage à saisir les possibilités et les responsabilités nouvelles qu’Il a pour vous : celles qui ramènent le ciel sur terre. Tout comme Jésus-Christ obéissait au Père pour
accomplir sa mission, appuyez-vous sur son Esprit pour manifester ses œuvres puissantes. Sa crucifixion vous donne accès au salut et sa résurrection vous donne accès à sa vie abondante. Oui, la puissance de Dieu est en vous, et elle vous équipe pour vivre la mission que Christ vous offre.

Pour plus d’informations sur la projection en E-Cinéma, rendez-vous sur le site de Saje Distribution.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.