Cathédrale de Nantes / Michel Onfray : « Il y a aussi une destruction des racines chrétiennes de la France à bas bruit »

Michel Onfray était l’invité de LCI pour partager son « regard sur ce qui s’est passé à Nantes » et sur le patrimoine français « négligé ».

Le philosophe et essayiste Michel Onfray était l’invité samedi du Tour de l’info sur LCI, suite à l’incendie de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes. Le journaliste souhaitait l’entendre partager son « regard sur ce qui s’est passé à Nantes » et plus particulièrement sur le « patrimoine français dont on a pu voir que, dans une certaine mesure, il était négligé ».

Michel Onfray dénonce alors le fait que l’on ne parle « véritablement » des actes anti-chrétiens « que quand une cathédrale brûle ».

« Il faut toujours qu’il y ait des choses médiatiques pour que les médias nous disent que le réel existe. C’est assez sidérant. C’est-à-dire que d’un seul coup, il y a une cathédrale qui prend feu, et on se dit, ‘tiens il y a un problème avec un buffet d’orgue qui a disparu, n’y aurait-il pas un problème avec le patrimoine’. Oui ! Mais c’est pas parce que la chose a été montrée à la télévision que pour autant elle existe. Je vous rappelle qu’il y a à peu près 2 ou 3 gestes anti-chrétiens par jour en France, et qu’on n’en parle véritablement que quand une cathédrale brûle. Tout ça se tient. Il y a des incendies qui ne sont pas visibles. […] Les châteaux s’effondrent, les églises s’effondrent, les monuments s’effondrent, et ce sont finalement des attentats à bas bruit. »

Interrogé sur les faits anti-chrétiens et anti-religieux, Michel Onfray tient à recentrer le débat.

« Je dis bien anti-chrétiens. Il ne faut pas dire absolument anti-religieux. Ça concerne les églises, ça concerne les chapelles, ça concerne les statues votives, ça concerne le catholicisme, et c’est pas religieux au sens large du terme, ça concerne le christianisme, entendons-nous bien. Ça concerne beaucoup moins l’islam, par exemple. Et ça concerne aussi parfois le judaïsme. »

Le journaliste approuve alors et complète en disant, « vous avez raison de le dire, il y a beaucoup plus d’actes à caractère anti-chrétien ». Michel Onfray, qui se dit « athée dans une civilisation chrétienne », poursuit :

« Je défends une civilisation, et notre civilisation est judéo-chrétienne à l’évidence. […] Il y a aussi une destruction des racines chrétiennes de la France à bas bruit par ceux qui estiment qu’on ne peut pas parler des racines chrétiennes de la France dans une Constitution. C’est tout de même l’évidence de ce que l’Histoire nous enseigne, c’est-à-dire dans la totalité des villages français, vous avez des églises, et vous avez de temps en temps des temples, vous avez de temps en temps des mosquées, et puis vous avez aussi des synagogues. Mais globalement, on sait très bien que c’est une terre catholique. L’athée que je suis ne va pas aller contre l’évidence historique. C’est une terre catholique, c’est même ensuite une terre chrétienne, avec, hélas, la Saint-Barthélémy, avec les guerres de religion, et c’est ce qui a constitué l’Histoire de France. On ne peut pas dire de la France qu’on peut en prélever ce qui nous arrange nous. »

M.C.

Crédits Images :  John_Silver / Shutterstock.com, Creative Commons – Wikimedia / Fronteiras do Pensamento

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.