Juifs de Paris : cela ne va pas nous empêcher de porter la kippa !

Profanations régulières de cimetières juifs, tags de croix gammées, attaque d’une école juive à Toulouse, attentat à l’hyper casher de Paris, et récemment attaque d’un enseignant juif à Marseille et assassinat d’un conseiller municipal à Créteil. Il y a de quoi se demander si notre pays de France n’assiste pas au réveil de ce vieux démon d’antisémitisme qu’on aurait tant aimé oublier.

Qu’en pensent les intéressés ?

Certains responsables juifs, comme celui de Marseille, avaient conseillé d’éviter le port de la kippa, d’autres au contraire avaient appelé à résister en continuant de la porter. La chaîne de télé Canal Plus avait même interviewé une femme rabbin pour qu’elle en explique le symbole.

Les juifs orthodoxes du XIXè arrondissement de Paris, près des Buttes Chaumont, sont réalistes et peut-être même fatalistes :

Cela ne va pas nous empêcher de porter la kippa ! Nous en avons vu d’autres, et nous en verrons encore…

Que voulez-vous qu’on y fasse ? »

Ils se disent touchés par l’élan de solidarité nationale « Tous les Français devraient porter la kippa aujourd’hui ». Mais les écoles juives et les synagogues sont étroitement surveillées par la police, et certains se demandent s’ils vont pouvoir continuer à vivre en paix dans le pays des Droits de l’Homme …

Quoi faire alors ?

A Paris l’association les « bâtisseuses » organise des événements de quartier pour encourager les habitants de diverses origines culturelles et religieuses à se connaître et à créer des liens. Les femmes sont plus réceptives que les hommes. Sa présidente, Annie-Paule Derczansky, aimerait organiser des rencontres à plus grande échelle. Nous lui souhaitons de réussir.

Elisabeth Dugas

Article lié : Les juifs sont-ils de nouveau en danger en France ?

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.