« C’est à Dieu de décider » : Les parents d’un petit garçon sous assistance respiratoire refusent qu’il soit débranché

Le jeune Archie Battersbee, âgé de 12 ans, est sous assistance respiratoire depuis le mois d’avril au Royaume-Uni. Ses parents refusent qu’il soit débranché contre l’avis du corps médical, notamment pour des raisons religieuses. Alors que les tribunaux se sont rangés du côté des docteurs, la Cour d’appel a réexaminé le jugement jeudi 21 juillet. 

Archie Battersbee, 12 ans, a subi de graves lésions cérébrales après un incident survenu le 7 avril dernier alors qu’il était à son domicile de Southend, dans l’Essex. Il a été retrouvé inconscient par sa mère, Hollie Dance, qui déclare qu’il aurait participé à « un défi » sur internet.

Le jeune garçon, qui n’a pas repris connaissance depuis, a été placé sous assistance respiratoire. Alors que les médecins veulent arrêter les traitements, ses parents se battent pour contrer cette décision.

La BBC rapporte qu’Archie Battersbee a été transféré au Royal London Hospital, c’est là que les médecins ont déclaré à la famille « qu’ils pensaient que ses lésions cérébrales étaient si importantes qu’il pourrait être en mort cérébrale ». Ils ont demandé l’autorisation d’effectuer un test de mort cérébrale, ce que la famille d’Archie a refusé. Le groupe qui gère l’hôpital a alors saisi la Haute Cour de Londres pour obtenir cette autorisation. Après plusieurs passages devant les tribunaux, le 15 juillet dernier, le juge Hayden a rendu sa décision selon laquelle il était dans l’intérêt d’Archie que le maintien de la vie cesse, affirmant qu’un traitement supplémentaire était « inutile ».

La Cour d’appel, saisie par la famille, a réexaminé le jugement hier, jeudi 21 juillet, l’audience doit reprendre ce vendredi.

Les avocats de Hollie Dance et Paul Battersbee ont déclaré aux juges de la Cour que le juge Hayden « n’avait pas accordé de poids réel ou approprié » aux souhaits et croyances religieuses précédemment exprimés par Archie.

Archie est décrit comme un « combattant né » par sa mère. Avant son accident, c’était un jeune garçon très actif qui pratiquait des arts martiaux et la gymnastique, selon sa famille. Un intérêt pour les arts martiaux, notamment pour la boxe, qui a également suscité son intérêt pour le foi chrétienne, il y a deux ans, après qu’il ait vu des boxeurs prier avant de combattre.

« De nombreux boxeurs prient pour être protégés lorsqu’ils montent sur le ring. Plus il regardait de combats avec son frère, plus il me harcelait pour se faire baptiser. »

Mme Dance a déclaré qu’elle pensait que son fils « avait besoin de plus de temps » pour récupérer. « Nous ne sommes pas d’accord avec l’idée de la dignité dans la mort. Nous l’imposer et hâter sa mort à cette fin est profondément cruel », a-t-elle ajouté.

Elle estime que « c’est à Dieu de décider ce qui doit arriver à Archie, y compris si, quand et comment il doit mourir ». « Tant qu’Archie se bat pour sa vie, je ne peux pas le trahir », a-t-elle ajouté.

Christian Today rapporte que la famille d’Archie s’est depuis fait baptiser à l’hôpital.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.