Cet homme porteur de trisomie 21 déclare que « sa vie est digne d’être vécue »

« N’y a t-il vraiment pas de places pour nous dans le Monde ? Cherchons des réponses, pas une ‘solution finale’. » Voilà en substance le plaidoyer de Franck, porteur de Trisomie 21.

Dans un émouvant discours devant une assemblée de scientifiques, de personnes porteuses de handicaps et de leurs familles, Franck Stephens a dénoncé l’arrêt progressif des recherches sur le Syndrome de Down ou trisomie 21, au profit du recours de plus en plus systématique à l’IVG, après diagnostic in utero.

Partager cette video sur Facebook

« Personne ne sait mieux que moi ce que signifie, vivre avec le syndrome de Down. Quoique vous ayez appris aujourd’hui, s’il-vous-plaît souvenez-vous que je suis porteur de trisomie, et que ma vie est digne d’être vécue […] Certaines personnes disent que le diagnostic prénatal permettra l’identification de la trisomie in utero, et que ses grossesses seront simplement interrompues […] Ce que je comprends c’est que les personnes qui militent pour cette ‘solution finale’ disent que les gens comme moi ne devraient pas exister […] Sérieusement, j’ai une superbe vie. J’ai fait des conférences à l’Université, joué dans un film primé, participé à un show télé, et parlé à des milliers jeunes au sujet de la valeur de l’inclusion […] Je ne pense pas devoir justifier mon existence. Mais pour ceux qui se questionnent sur la valeur des personnes porteurs de trisomie, je voudrais relever 3 points : Le premier, nous sommes un cadeau médical pour la société… Le deuxième, nous sommes une puissante source de joie… Et nous donnons au monde la chance de réfléchir au choix éthique de donner ou non une chance de vivre à un […] N’y a t-il vraiment pas de places pour nous dans le Monde ? Cherchons des réponses, pas une ‘solution finale’. »

La rédaction

Source : Reflect

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.