Chaque jour, le mariage d’enfants tue plus de 60 filles

« Chaque année, des millions de personnes sont forcées de se marier avec des hommes qui sont souvent beaucoup plus âgés, leur privant l’opportunité de continuer à apprendre, d’être des enfants et, dans de nombreux cas, de survivre. »

L’organisation Save the Children a publié dimanche, à l’occasion de la journée internationale de la fille, un rapport mondial sur l’enfance des filles, notamment sur leurs droits en période de crise. Selon les estimations de Save the Children, plus de 22 000 filles meurent chaque année des suites d’une grossesse et d’un accouchement.

« Le mariage d’enfants est l’une des formes les plus graves et les plus meurtrières de violence sexuelle et sexiste contre les filles », affirme Janti Soeripto, président-directeur général de Save the Children.

Selon lui, « chaque année, des millions de personnes sont forcées de se marier avec des hommes qui sont souvent beaucoup plus âgés, leur privant l’opportunité de continuer à apprendre, d’être des enfants et, dans de nombreux cas, de survivre ».

« L’accouchement est le tueur numéro un des adolescentes parce que leurs jeunes corps ne sont pas prêts à porter des enfants. Les risques pour la santé des enfants ayant des enfants ne peuvent pas et ne doivent pas être ignorés. »

Selon le rapport, c’est en Afrique de l’ouest et centrale que le taux de mariage d’enfants est le plus élevé. Ces régions représentent à elles seules près de la moitié de tous les décès estimés liés au mariage d’enfants dans le monde, soit 26 décès par jour, 9600 par an. L’Asie du Sud enregistre quant à elle 2 000 décès liés au mariage d’enfants chaque année.

La pandémie de Covid-19 n’a fait qu’aggraver les inégalités qui favorisent le mariage des enfants, qu’ils s’agissent de la fermeture des écoles, des services de santé mis en difficultés ou encore de la précarité accrue des familles.

Save the Children s’attend à ce que 10 millions de filles supplémentaires se marient d’ici 2030. L’organisation appelle les gouvernements à faire entendre la voix des filles et à garantir le droit de toutes les filles.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.