Chashman, enlevée et mariée de force, vient d’être confiée à son agresseur par un tribunal pakistanais

Le père de Chashman Masih, 14 ans, n’a pas pu récupérer sa fille à l’issue de l’audience à la Haute Cour de Lahore.

L’organisation caritative chrétienne International Christian Concern dénonce « l’augmentation inquiétante des agressions sexuelles contre les femmes et les filles chrétiennes au Pakistan ». Douze femmes et filles chrétiennes ont été enlevées ou agressées sexuellement, mariées de force à leurs ravisseurs et contraintes de se convertir à l’islam. Un nombre susceptible d’être sous-évalué selon l’organisation.

Parmi elles, Chashman Masih, adolescente pakistanaise de 14 ans, dont la garde vient d’être confiée par la Haute Cour de Lahore à son agresseur. Le tribunal a ainsi rejeté la demande de son père, chauffeur de pousse-pousse de Faisalabad, qui cherchait à récupérer sa fille.

Le 27 juillet dernier, Chashman n’est pas revenue de l’école. Son père a contacté la police qui lui a expliqué qu’un certificat de mariage et une lettre de sa conversion avaient été enregistrés le 29 juillet.

Selon le tribunal pakistanais qui vient de rendre ce verdict, ni le Coran, ni les haddits n’évoquent d’âge minimal quant à la possibilité de se convertir à l’islam. Or, la jeune fille, comme de nombreuses autres dans la même situation face aux menaces qui pèsent sur elle ou sur leurs familles, affirme s’être convertie à l’islam et mariée sans contrainte.

Selon une étude du Mouvement pour la solidarité et la paix au Pakistan, environ 1000 femmes et filles issues des minorités chrétiennes et hindoues seraient enlevées, mariées de force et converties à l’islam sous la contrainte chaque année au Pakistan.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.