Chine : 12 chrétiens arrêtés pour avoir planifié une commémoration des évènements de Tian’anmen

South China Morning Post a rapporté en début de semaine que la police du Sichuan détenait une douzaine de fidèles de l’église Early Rain Covenant. Ils prévoyaient de se rassembler pour un service commémoratif en l’honneur des manifestants tués en 1989.

Les membres de cette église non officielles de Chengdu, la capitale de la province du Sichuan, avait programmé une réunion de prière de deux heures à 19h30, en mémoire des personnes tuées à Pékin il y a 29 ans, lors des événements de la place Tian’anmen. Depuis 2009, l’église a fait de la période du 12 mai au 4 juin, son « mois de prière ». Le 12 mai correspond à l’anniversaire du tremblement de terre dévastateur qui a frappé le Sichuan en 2008, et le 4 juin, celui de la répression de Tiananmen.

Peu après 15 heures, lundi 4 juin, des dizaines de policiers en uniforme et en civil ont pris d’assaut l’église, emportant le pasteur Wang Yi et son épouse, ainsi qu’une douzaine de prédicateurs et fidèles. La raison invoquée par la police était que l’église n’était pas approuvée ou enregistrée, et n’avait donc pas le droit d’organiser des activités religieuses. Le pasteur et son épouse auraient été libérés le soir même.

S’exprimant devant les journalistes, un membre de l’église anonyme légitime la démarche.

« Ce n’est pas que nous voulons discuter de politique. C’est à cause de notre foi que nous ne pouvons pas nous permettre d’éluder un crime aussi énorme. »

La répression sanglante de 1989 contre les manifestants pro-démocratie est toujours un tabou pour le parti communiste au pouvoir, et toute discussion sur la question est strictement censurée en Chine continentale. Les tentatives de commémoration publique sont souvent sanctionnées par le harcèlement ou la détention. Hong Kong demeure le seul endroit en Chine où des événements de grande envergure sont autorisés.

Bob Fu, fondateur et président de China Aid, a déclaré que le nombre de personnes arrêtées en Chine pour avoir exercé leur liberté religieuse « a atteint le plus haut niveau depuis la fin de la Révolution culturelle ».

« Pour les seuls chrétiens, l’année dernière, nous avons documenté la persécution de 1265 églises, avec un nombre de personnes persécutées atteignant plus de 223 000. Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. »

Prions pour les membres de l’église Early Rain Covenant  toujours détenus.

H.L.

Crédit image : InnaFelker / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.