Chine : Le meurtre de la femme du pasteur donne finalement à l’Eglise le droit d’exister

En réaction à la pression internationale suite à ce meurtre abominable, les autorités chinoises ont cédé. L’assemblée du pasteur Li Jiangong pourra rester sur son terrain.

Rappel des faits

Le 14 avril 2016, des ouvriers payés par le promoteur immobilier qui veut le terrain, commencent à détruire l’église. Le pasteur et son épouse Ding Cuimei s’opposent au bulldozer. Ils sont alors enterrés vivants. Li Jiangong arrive à s’extirper de la terre, alors que son épouse meurt étouffée.

L’indignation est grande face à cette nouvelle étape de persécution des chrétiens chinois. Face à la pression internationale les autorités chinoises reculent et autorise l’église à garder le terrain.

Le pasteur Li Jiangong a « gagné » le droit de garder le terrain, mais la note est chère payée.

La police a ouvert une enquête et mis deux ouvriers en détention.

Rappel : ces derniers mois plus de 1700 églises ont été démolies ou leurs croix enlevées dans cette seule province chinoise. Plusieurs responsables chrétiens ont aussi été appréhendés et accusés à tord.

Elisabeth Dugas

Source : ChristianHeadlines

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.