Chine : le pasteur Joseph Gu est dans une «prison noire» pour avoir défendu la présence de croix sur les églises

Le révérend Gu, pasteur principal d’une mégachurch agréée par l’état à 200 kms de Shangaï, est emprisonné depuis le 4 février. Son crime ? Avoir osé critiquer les dernières mesures gouvernementales vis à vis des églises chinoises.

Le pasteur Gu Yuese a dû surprendre les autorités chinoises dans ce pays où la contestation est inadmissible, surtout de la part du responsable de la plus grande église protestante « officielle », qui compte une assemblée de plus de 10000 fidèles. Selon l’organisation chrétienne China Aid, il risque de mauvais traitements dans la prison classée « noire » où il a été localisé, après avoir été démis de ses fonctions le 18 puis enlevé le 27 janvier. La revue China Christian Daily nous invite à intercéder pour lui :

« Priez le Seigneur d’aider le pasteur Gu à garder sa foi dans l’adversité, et à se tenir fermement debout face aux épreuves de la croix.»

Dans beaucoup de pays du monde, les croix sont omniprésentes dans le paysage, sur les églises, au détour d’un chemin ou visibles de loin au somment d’une montagne. En bois, en métal, simple assemblage ou œuvre d’un artiste inconnu, leur symbole, un peu obsolète aux yeux de certains, est néanmoins un des signes visibles de la présence chrétienne dans l’histoire de l’humanité.

Mais quand la Chine, pour ne citer qu’elle, entreprend une démolition systématique de plus de 1800 croix, nous sommes tout prêts à réagir au nom du respect de l’autre et de sa foi.

Prions pour le pasteur Gu, sa famille et son église, et pour tous les chrétiens chinois.

Elisabeth Dugas

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.